Sol et semisVäderstad passe les 300 millions

30/01/2019 à 16:00 - 3 minutes de lecture

La sécheresse estivale des pays du Nord de l'Europe n'a pas trop dérangé Väderstad. Le constructeur suédois de semoirs et d'outils de travail du sol se félicite d'avoir, pour la première fois de son histoire, atteint un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros. L'amélioration des prix des céréales consécutive à la baisse des rendements dans un certain nombre de pays producteurs a participé à sa hausse de 27 % et à générer un bénéfice net de 11,8 millions d'euros. Le constructeur exporte ses matériels dans la plupart des grands pays céréaliers du monde. Le Canada arrive en tête de ses ventes. Il est suivi de la Suède, son marché intérieur comptant pour 10 % des ventes, puis de la Russie, du Royaume-Uni, de l'Allemagne et de l'Ukraine. En France, François Doisy, le directeur de la filiale, Väderstad SAS se réjouit d'un chiffre d'affaires en augmentation de 21 % en 2018 et d'une pré saison 2019 dynamique.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Travail du sol

Kverneland, le  déchaumeur Turbo désormais compatible Isobus

Equipement

Colaert Essieux, le Teknoax intègre le télégonflage

Väderstad

Väderstad, le L 8 intègre la gamme de semoir Tempo

Remorque agricole

La Campagne, un transbordeur 2 en 1

Robot d'alimentation

Robot System, le DSP distributeur automoteur de concentrés

Véhicules agricoles

Panien rejoint La Campagne

Pulvérisation

Amazone : des porte-buses avec extension

Direction générale

Brad Crews président de Case IH

Récolte

Comparatif Claas : choc entre deux générations de Lexion