Commerce internationalLe Made in Italy en perte de vitesse

Le Made in Italy en perte de vitesse

Les agriculteurs français apprécient les matériels agricoles fabriquées en Italie.

La France représente pour les industriels italiens le premier client à l’international devant l’Allemagne et les États-Unis. Les grands constructeurs tels que New Holland, Same, les groupes Agco, Argo ou Arbos ou encore les constructeurs tels que Maschio Gaspardo ou Bargam exportent des tracteurs, des moissonneuses-batteuses, des matériels de travail du sol, des pulvérisateurs mais aussi des équipements spécialisés en vignes, vergers et maraichage. La balance commerciale est encore nettement déséquilibrée à l’avantage de l’Italie. Mais, depuis quelques années l’écart tend à se resserrer. Alors qu’en 2013, la France importait 631 M€ de machines agricoles depuis l’Italie et en exportait pour 132 M€. En 2017, les acquisitions se sont réduites à 565 M€ et les ventes se sont montées à 171 M€ soit 30 % de mieux.  

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Transport

Gourdon connecte ses remorques

Tracteur

Les Case IH Optum conformes à la Stage V

Pneumatique

CEAT fabrique des pneus radiaux plus larges

Binage

Les éléments de bineuse Monosem se relèvent automatiquement

Elevage

Une pailleuse Lucas G. sur trois roues

Essai tracteur

Case IH Luxxum 120, le couteau suisse autrichien (partie 1)

Essai tracteur

Case IH Luxxum 120, Le point technique (partie 2)

Epareuse

La Kuhn Pro-Longer GII e-LPA conserve la positon de travail

Essai tracteur

Case IH Luxxum 120, Les mesures au banc de puissance (partie 3)