Commerce internationalLe Made in Italy en perte de vitesse

Le Made in Italy en perte de vitesse

Les agriculteurs français apprécient les matériels agricoles fabriquées en Italie.

La France représente pour les industriels italiens le premier client à l’international devant l’Allemagne et les États-Unis. Les grands constructeurs tels que New Holland, Same, les groupes Agco, Argo ou Arbos ou encore les constructeurs tels que Maschio Gaspardo ou Bargam exportent des tracteurs, des moissonneuses-batteuses, des matériels de travail du sol, des pulvérisateurs mais aussi des équipements spécialisés en vignes, vergers et maraichage. La balance commerciale est encore nettement déséquilibrée à l’avantage de l’Italie. Mais, depuis quelques années l’écart tend à se resserrer. Alors qu’en 2013, la France importait 631 M€ de machines agricoles depuis l’Italie et en exportait pour 132 M€. En 2017, les acquisitions se sont réduites à 565 M€ et les ventes se sont montées à 171 M€ soit 30 % de mieux.  

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Composants hydrauliques

Un nouveau patron pour le groupe Poclain

Pièces détachées

Le centre logistique Bepco sort de terre

Premier semestre 2019

Le marché du machinisme progresse de 12,5 %

Libres-services ruraux

La Scar va fournir Mr Bricolage

Réseaux Landini et McCormick

Des locaux tout neufs pour Argo France

Vente en ligne

Prodealcenter met des broyeurs sur son site

Arrachage de betteraves

Lionel Vayron à la tête d’Holmer Exxact France

Réseaux John Deere

RHF (Nova-Group) s'implique davantage dans les travaux publics

Matériels d’occasions

Claas investit dans la commercialisation des occasions