Organisations professionnelles Parole malheureuse pour l'Axema

Parole malheureuse pour l'Axema
Le Sedima, le syndicat des distributeurs de matériels agricoles, n'a que moyennement apprécié la déclaration « Axema est reconnu comme l'interlocuteur de référence de la filière des agroéquipements » que son homologue des constructeurs et importateurs a inscrite dans la plaquette « 2017 un nouveau cadre stratégique ». Le Sedima veut rappeler à ce propos son rôle de représentativité des entreprises de distribution des machines agricoles qu'il joue depuis 100 ans. Il affirme en conséquence son refus de s'inféoder à quelque autre syndicat. En revanche, il dit rester prêt à piloter en concertation des actions d'envergure.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Fertilisation

Une trémie frontale pour Mascar

Réseaux commerciaux

Steyr à la reconquête de l’Europe

Travail du sol

Les déchaumeurs Maschio-Gaspardo Ufo plus pénétrants

Pulvérisation

Suspension intégrale pour le pulvé traîné Kubota XTS4

Élevage

Kuhn Aura : l’alimentation automatique revisitée

SSV

Le Polaris Ranger porte plusieurs robes

Salon

Innov'Space 2020 : dix matériels qui ont séduit le jury

Pulvérisateur traîné

John Deere coupe les buses une à une en Isobus

Travail du sol

Kverneland : les charrues Varilarge revisitées