Organisations professionnelles Parole malheureuse pour l'Axema

Parole malheureuse pour l'Axema
Le Sedima, le syndicat des distributeurs de matériels agricoles, n'a que moyennement apprécié la déclaration « Axema est reconnu comme l'interlocuteur de référence de la filière des agroéquipements » que son homologue des constructeurs et importateurs a inscrite dans la plaquette « 2017 un nouveau cadre stratégique ». Le Sedima veut rappeler à ce propos son rôle de représentativité des entreprises de distribution des machines agricoles qu'il joue depuis 100 ans. Il affirme en conséquence son refus de s'inféoder à quelque autre syndicat. En revanche, il dit rester prêt à piloter en concertation des actions d'envergure.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pièces d'usure

Industriehof lance une gamme haute résistance

Récolte des fourrages

La Pöttinger HIT 16.18 T fane large

Miniatures

ROS, les miniatures de juin

Magazine

Matériel Agricole n°267, il "arrive"

Publi-rédactionnel

Linux, Nokia puis Valtra… la Finlande a encore de l’avance sur les technologies

Clôture électrique

Les électrificateurs Patura gagnent en performance

Semis et travail du sol

Horsch reconstruit son réseau belge

Tracteur

John Deere 6M : la variation continue sur l'accoudoir

Transport

Une benne TP Krampe plus résistante