Salon Eima Plate-forme de lancements

Salon Eima Plate-forme de lancements

L'Eima a eu son lot d'innovations. Ce salon du machinisme agricole fêtait, mi-novembre, à Bologne (Italie) sa quarantième édition. Les nombreux fabricants de matériels et de pièces locaux rivalisaient avec les gros constructeurs mondiaux sur près de 270 000 m². Matériel Agricole n'a pas manqué l'événement et vous présente ici une sélection de nouveautés.

 

Massey Ferguson: Un trois cylindres pour trois modèles

Sous le feu des projecteurs du salon Eima, Massey Ferguson dévoile ses trois nouveaux tracteurs de polyculture-élevage de la gamme 5600, héritiers de la série 5400 vouée, elle, à disparaître. Les 5608, 5609 et 5610 de 85, 95 et 105 chevaux Iso TR 14396 intègrent une motorisation à trois cylindres Agco Power de 3,3 litres de cylindrée et conforme à la norme Stage IIIB. Injection à rampe commune, quatre soupapes par cylindre, vanne EGR refroidie et catalyseur d'oxydation (DOC) travaillent ensemble pour concilier performance et respect de l'environnement. Le moteur compact réduit la longueur du capot au design revu. À bord, le changement est flagrant. La cabine, proposée en variante standard, Visio à toit ouvrant ou rabaissée Slimline, offre une meilleure visibilité et bénéficie d'équipements hérités des plus gros modèles de la marque. Les commandes et réglages de la transmission Dyna 4 à seize rapports, le tableau de bord et le clavier proposant des fonctions sur le montant central droit en sont la parfaite illustration. Le chargeur frontal d'origine Quicke s'installe, en option, dès l'assemblage du tracteur à l'usine de Beauvais (Oise).  

Gaspardo: Un combiné de semis XXL

  Difficile de passer à côté du Comtessa sans le remarquer. Ce combiné de semis traîné, présenté pour la première fois au salon italien, laissait en effet peu de place aux autres matériels du constructeur local Gaspardo. Son châssis supporte, derrière l'attelage du tracteur, une herse rotative repliable de six mètres de large. Celle-ci dispose d'équipements haut de gamme tels que le contrôle hydraulique de la profondeur de travail ou de la lame niveleuse. Barre de semis ou semoir monograine trouvent leur place sur le relevage arrière à trois points du porte-outil. Deux roues de 550/60 R22.5 supportent, entre ces deux modules, la trémie de 2 500 litres recevant les semences de céréales ou les fertilisants. Un optionnel moteur électrique automatise l'ouverture et la fermeture de la bâche de protection. Deux capteurs en fond de trémie alertent le chauffeur, via le terminal Génius, du manque imminent de produit. Le doseur électrique Flexeed utilise quatre types de rouleaux à cannelures selon la taille et la forme des graines. Une turbine, entraînée par un moteur hydraulique, transfère ensuite la semence vers la tête de répartition et à chaque élément de semis ou de fertilisation.

Dieci: Une gamme de chargeuses articulées

Le constructeur italien Dieci lance une gamme de chargeuses articulées à bras télescopique dénommées Agri-Pivot. Les trois premiers modèles T 40, T 50 et T 60 seront commercialisés dès le mois de mars. Trois machines plus grosses seront présentées lors du Sima et, à terme, huit chargeuses, dont une de 170 chevaux, compléteront la gamme. La variante T 40, munie d'un moteur à quatre cylindres Kubota, développe 50 chevaux et présente une capacité de charge maximale de 3 600 kg. Son bras télescopique atteint une hauteur de 4,30 mètres. Les T 50 et T 60 disposent chacune d'un moteur à quatre cylindres Yanmar de 68 et 75 chevaux. Elles atteignent respectivement des hauteurs maximales de 4,40 et 4,70 mètres. Leur articulation centrale offre, selon Dieci, un rayon de braquage de 1,55 mètre. Tous ces automoteurs restent fidèles à la transmission hydrostatique éprouvée sur les chariots télescopiques à châssis rigide de la marque.

Mater Macc: Télescopique et repliable

8,60 mètres au champ et 3,20 mètres sur la route : le semoir de précision porté MS 8250 Super de Mater Macc utilise un astucieux système de bras téles copiques et repliables lui permettant de respecter le gabarit routier. Son châssis supporte douze éléments de semis à 75-80 cm d'écartement ou 18, espacés de 45-50 cm. L'élément semeur à deux disques d'enterrage et deux roues de jauge reste le même que les autres modèles de la marque. La distribution mécanique se compose de trois boîtes de 21 vitesses. L'entraînement de la turbine de dépression s'effectue hydrauliquement ou par la prise de force. La firme italienne commercialisera ce modèle dès la saison prochaine.

Landini: Symboles du renouveau

Le fabricant italien Landini présente ses nouvelles séries de tracteurs 5H et 5D. Celles-ci remplacent respectivement les 5H T3 et PowerFarm T3 en adoptant des motorisations Perkins conformes à la norme antipollution Stage IIIB. La série 5H se compose des modèles 5-090 H, 5-100 H, 5-110 H et 5-115 H développant de 85 à 113 chevaux. Leur transmission à trois vitesses powershift compte 36 rapports avant et 12 arrière. La finition Top dispose d'un inverseur hydraulique Powershuttle tandis que la version Techno utilise un organe mécanique. Les tracteurs de la gamme 5D se veulent plus simples. Les 5-090 D, 5-100 D et 5-110 D de 85 à 102 chevaux embarquent une boîte de vitesses mécanique à 24 rapports avant et 12 arrière. Outre l'aspect technique, ces modèles dotés de calandres et de capots redessinés instaurent les futurs codes esthétiques de la marque.  

Merlo: Le Turbofarmer donne le la

Merlo profite d'un salon sur ses terres pour présenter la dernière génération des chariots télescopiques Turbofarmer. Ce modèle et ses équipements dévoilent le nouvel ADN de la marque qui sera, à court et moyen terme, généralisé sur l'ensemble de la gamme. Quatorze modèles avec des hauteurs maximales de levée variant de 7 à 10 mètres seront bientôt disponibles. Le Turbofarmer 50.8, présenté lors de l'Eima, offre une capacité de charge maximale de cinq tonnes et lève jusqu'à huit mètres. Son moteur de 156 chevaux de dernière génération répond à la norme antipollution Stage IIIB. La cabine dispose de larges surfaces vitrées mais intègre surtout une suspension hydraulique. Elle reçoit le terminal à écran couleur MCDC informant le chauffeur, en temps réel, des capacités de charge de sa machine. La transmission M-CVTronic et ses deux moteurs hydrauliques améliorent, selon le constructeur, les capacités de traction tout en diminuant la consommation de carburant. La fonction Eco Power Drive veille sur ce point et régule le régime moteur en fonction de la charge. Les modes Eco, Normal et Power permettent d'ajuster la sensibilité de ce système aux travaux réalisés. Le constructeur fournit, en option, une prise de force arrière à 540 et 1 000 tr/min délivrant 135 chevaux.  

Irrimec: La largeur d'arrosage réglable électriquement

L'eau et l'électricité ne font, en général, pas bon ménage. Le Top Rain d'Irrimec concilie pourtant ces deux ennemis pour réduire le gaspillage et les risques d'accident. Ce canon d'arrosage dispose de butées d'inversion électriques modifiant l'angle de balayage en présence d'un obstacle ou d'une route jouxtant la passe d'irrigation. La fonction départ inversé démarre dos à la chaussée pour, après quelques dizaines de mètres, retourner automatiquement le canon. Après le paramétrage des surfaces à irriguer, un dispositif électronique détermine la position du chariot par GPS ou à l'aide d'un capteur sur la roue. Le Top Rain s'adapte sur n'importe quel type de chariot d'enrouleur et son panneau photovoltaïque, couplé à une batterie de 12 volts, lui confère une totale autonomie de fonctionnement.  

Maschio: Deux en un

La presse à chambre variable Monster 770 de Maschio, construite par Mascar, se décline main tenant avec un module d'enrubannage. Cette nouvelle variante, dénommée Monster 770 Combi, s'articule autour d'un châssis spécifique à deux essieux fourni par l'Autrichien Göweil. Un chariot coulissant transfère la balle, dès sa sortie, jusqu'au plateau d'enrubannage appliquant les différentes couches de films plastiques à l'aide d'un bras à double satellite. Deux supports métalliques stockent, au-dessus des roues, jusqu'à dix bobines de rechange.  

New Holland: Trois T4 supplémentaires

La série T4 des tracteurs New Holland verra arriver, mi-2013, les T4-85, T4-95 et T4-105 développant 86, 99 et 107 chevaux. Ces trois modèles, dédiés aux exploitations de polyculture et d'élevage, sont propulsés par un moteur à quatre cylindres FPT de 3,4 litres de cylindrée conforme à la norme antipollution Stage IIIB. Le constructeur propose les transmissions mécaniques Synchro Shuttle 12/12 et 20/12 à inverseur mécanique. La boîte de vitesses Powershuttle 12/12 ou 20/20 offre, en supplément, l'inverseur hydraulique. La Dual Command inclut un doubleur Hi/Lo portant à 24 le nombre total de rapports avant et arrière. Lumineuse et ergonomique, la cabine VisionView dispose d'un tableau de bord doté d'un écran digital. Le débit d'huile standard de 76 l/min passe, en option, à 100 l/min. Le relevage frontal et la prise de force avant à 1 000 tr/min seront aussi au catalogue.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Désherbage mécanique

Bineuses Grégoire Agri : L’original Desherbrang

Tracteur

La Série 7 de Deutz-Fahr fait peau neuve

Télémétrie

L'API Claas combine FieldView à la télémétrie

Travail du sol
Transport

La Campagne : des portes plus légères et plus robustes

Tracteur

Tracteur Landini 5-085 : Le couteau suisse

Pneumatiques

BKT : la gamme Ridemax s'agrandit

Travail du sol

Maschio Gaspardo : Quick-Fit facilite le changement des lames

Désherbage mécanique