Contenu réservé aux abonnés

Augmentation des coûtsMatières premières, un marché déstabilisé par la crise sanitaire

Matières premières, un marché déstabilisé par la crise sanitaire
(©F.P.)

Si la filière des agroéquipements, plutôt coutumière de la traversée des cycles d'inflation et d'expansion économique, réussit à s’adapter, la crise sanitaire est le grain de sable qui, cette fois-ci, vient enrayer le marché. À l’échelle internationale, des tensions sur les approvisionnements en matières premières industrielles et en composants fragilisent les entreprises.

À l’instar des industries mécaniques, la filière des agroéquipements est très largement impactée par une évolution significative du prix des matières premières industrielles. Selon l’Insee, entre mars 2020 et mars 2021, les indices de prix de production progressent de 16,1 % pour l'acier, toutes nuances confondues, de 27 % pour l’aluminium, de 61,7 % pour le cuivre et de 33,1 % pour le caoutchouc. Principal intrant dans la chaîne de fabrication des matériels agricoles, le prix de l’acier nuance S355 est passé de 500 €/t en avril 2020 à 850 €/t en décembre 2020, et atteint désormais 1 300 €/t. L’impact sur le tarif du produit fini peut ainsi s’avérer conséquent selon la catégorie de matériel. Cette envolée des prix de matières premières est largement imputée à la crise sanitaire qui a déstabilisé le marché mondial. Une réduction de la demande et une production en stand-by au cours des mois de mars et d’avril, liées à la pandémie, suivies d’une forte reprise de l’économie sont autant de facteurs qui ont creusé le fossé entre l’offre et la demande.

663

Vous avez lu 43 % de l'article

Vous devez vous abonner pour lire cet article en entier.

Ou

Profitez de Matériel Agricole en intégralité et gratuitement pendant 1 mois ! 

*Offre sans engagement

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Epandage

Panien : Des systèmes pour épandre en localisé

Tracteur spécialisé
Evénement
Dialogue social

10 000 travailleurs en grève chez John Deere

Pénurie de composants

CNH met des usines à l’arrêt

Arrachage de betteraves

Cure de jouvence pour les automotrices Moreau et Matrot

Protocole de communication

Devenez incollable en Isobus

Agroéquipements

La pénurie de composants casse la dynamique