Contenu réservé aux abonnés

Communication entre les machines« Un salarié peut conduire le tracteur et la presse en toute sécurité »

Nicolas Cyprès a profité du renouvellement de sa presse à balles rondes pour investir dans un tracteur doté de la technologie de guidage.
Nicolas Cyprès a profité du renouvellement de sa presse à balles rondes pour investir dans un tracteur doté de la technologie de guidage.

À l’occasion du remplacement de sa presse à balles rondes, Nicolas Cyprès a opté pour un modèle de l’Américain John Deere doté de l’automatisme de conduite Baler Automation. Après trois campagnes avec ce matériel, l’agriculteur estime que son investissement apporte confort et sécurité à ses salariés.

L’agriculteur exploite environ 350 ha de cultures et de prairies, et fait naître chaque année quelque 150 veaux de race charolaise. Il prend possession en 2017 d’un John Deere 6175 R, équipé de la transmission AutoPowr, et d’une presse 960. Ces deux machines communiquent entre elles grâce au protocole Isobus, dont la prise de connexion prend place derrière la cabine. Sur le terminal du tracteur, l’interface de commande de la presse regroupe les réglages de diamètre de balle, entre 0,9 et 1,6 m, le nombre de tours de filet et la gestion des couteaux.

Le John Deere 6175 R et la presse 960 communiquent via le protocole Isobus, dont la prise se tient derrière la cabine.

Un bouton qui change la vie

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Elevage
Manutention
Santé au travail
Dossier : Valorisation des fourrages
Alimentation des troupeaux

Robot System Feeding R+ : le robot 2 en 1

Fenaison
Transport
Publi Maschio Gaspardo – Série Extreme 2
Récolte des fourrages

La faneuse Fanex 1564C de Vicon travaille sur 15,6 m