Contenu réservé aux abonnés

Dossier - Agriculture de conservationSemis direct : " Le semoir à dents s'affranchit de la paille en été "

Le semoir à dents Simtech T-Sem s’avère capable de travailler dans des couverts végétaux particulièrement fournis.
Le semoir à dents Simtech T-Sem s’avère capable de travailler dans des couverts végétaux particulièrement fournis. (©Simtech)

Bruno Valette est un des associés de l’EARL Châtenet. Cette exploitation, située dans la Drôme, se concentre sur la production de fruits et de jus, ainsi que sur la culture de céréales en semis direct. L’exploitant utilise deux semoirs, dont un modèle doté de dents, le T-Sem de Simtech.

« Nous avons commencé le semis direct il y a plus de 20 ans, au début des années 2000, se remémore Bruno Valette, associé de l’EARL Châtenet, implantée à Beaumont-lès-Valence, dans la Drôme. Désormais, la vie dans le sol est bien plus présente. Les adventices se développent bien moins, et leur gestion est facilitée. » En adoptant cette technique, l’agriculteur a fait le choix d’allonger les rotations des cultures afin de ne jamais laisser le sol nu. Après un maïs irrigué, il sème de l’orge. Du soja est ensuite implanté en dérobé. Enfin, du blé dur complète la rotation. Du blé tendre est également cultivé sur l’exploitation. Les couverts végétaux intègrent la féverole.

Des disques ouvreurs à l’avant facilitent le travail des dents en sectionnant les débris végétaux et en coupant la surface du sol.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Comparatif déchaumeurs à disques
Visite d'usine

M-Extend : l’usine d’Acigné se robotise

Comparatif déchaumeurs à disques
Comparatif déchaumeurs à disques
ETA Michel Tournois
Comparatif déchaumeurs à disques
Comparatif déchaumeurs à disques
Chantier
Portrait

Agri'services : retrouver une entité à taille humaine