Etude de casMassey Ferguson MF Beta 7370 : une moissonneuse-batteuse simple et économique

Massey Ferguson MF Beta 7370 : une moissonneuse-batteuse simple et économique

Agriculteur en Normandie, Raphaël Groult détaille le coût d’utilisation de sa moissonneuse-batteuse Massey Ferguson MF Beta 7370. Cette machine à six secoueurs, de 360 ch, dotée d’une barre de coupe de 6,2 m de large, se distingue par sa simplicité mécanique et son coût d’utilisation raisonnable.

Raphaël Groult, gérant de l’EARL de la Baronnie (Calvados), apprécie sa moissonneuse-batteuse Massey Ferguson pour sa simplicité mécanique et son coût raisonnable.

Raphaël Groult, gérant de l’EARL de la Baronnie, située à Coulombs, dans le Calvados, apprécie sa moissonneuse-batteuse conventionnelle Massey Ferguson MF Beta 7370 pour son prix de revient raisonnable. Acquise à l'état neuf fin 2015, cette machine à six secoueurs, de 360 ch de puissance maximale, dotée d’une barre de coupe de 6,2 m, affiche un coût global d’utilisation de 82,10 €/ha. Elle réalise environ 250 ha/an, pour la récolte du blé, de l’orge, du colza et des féveroles. L’investissement, à hauteur de 170 000 € HT, a nécessité, en considérant la soulte, un emprunt de 80 000 € HT amorti sur sept ans. Mis à part les annuités, les charges les plus élevées de ce chantier de récolte restent la consommation de carburant et la main-d’œuvre. La consommation s’élève à 14,10 €/ha, correspondant à la somme de 3 570 €/an de GNR (5 100 L) et 85 €/an d’AdBlue (170 L). La main-d’œuvre, pour sa part, estimée à 20 €/h, représente une charge de 13,10 €/ha, en considérant toutes les heures passées au volant de la moissonneuse-batteuse (heures moteur). L’entretien courant, qu'il réalise lui-même, et les petites réparations effectuées depuis ses cinq campagnes n’ont coûté que 4,60 €/ha, soit 1 200 €/an.

La coupe à tapis PowerFlow, assurant une alimentation régulière de la machine quels que soient la culture et son état, fait partie des principaux points forts de la Beta 7370.

Simplicité mécanique et de prise en main

La simplicité mécanique et de réglage figure parmi les principaux points forts de cette moissonneuse-batteuse conventionnelle. Cette caractéristique favorise sans doute son coût d’utilisation raisonnable puisque la machine réclame peu d’entretien et des réparations souvent peu coûteuses. Raphaël Groult apprécie également le confort de sa cabine Skyline et sa facilité de prise en main, avec des commandes regroupées sur un accoudoir recevant le joystick multifonction à impulsions PowerGrip et le terminal tactile et en couleur TechTouch. Il est séduit par sa coupe à tapis PowerFlow assurant une alimentation régulière de la machine, quels que soient la culture et son état (versée, clairsemée, proche du sol…). Cette tête de récolte, avec son tablier allongé, favorise également la visibilité sur toute sa largeur. Parmi les points faibles, l’agriculteur regrette le manque de capacité du caisson de nettoyage à simple chute et l’impossibilité de choisir, à l’achat, la longueur de la vis de vidange, lesquels peuvent imposer au conducteur de se déporter afin que le tracteur n’évolue pas sur l’andain de paille. Il aurait également aimé une mise en place des tôles d’ébarbage du contre-batteur moins contraignante et un rouleau d’alimentation à l’entrée du convoyeur moins bruyant.

La cabine Skyline intègre des commandes regroupées sur un accoudoir recevant le joystick multifonction à impulsions PowerGrip et le terminal tactile et en couleur TechTouch.

Il aime :
- La simplicité mécanique.

- Le faible coût d’utilisation.

- La facilité de prise en main.

- La coupe à tapis assurant une alimentation régulière, quelle que soit la végétation.

Il regrette :
- Le manque de capacité du caisson de nettoyage.

- L'impossibilité de choisir la longueur de la vis de vidange.

- La mise en place des tôles d’ébarbage contraignante.

- Le rouleau d’alimentation à l’entrée du convoyeur bruyant.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Essai moissonneuse-batteuse
Deuxième trimestre d’exercice

La rentabilité d’Agco chahutée par l’actualité

Réseau Massey Ferguson

Réorganisation de Massey Ferguson en Picardie

Récolte
Parts de marché 2021
Massey-Ferguson

Un million de tracteurs fabriqués à Beauvais

Parts de marché 2021