Contenu réservé aux abonnés

Gestion forestièreLe débusquage par câble-mât pour une gestion durable des forêts

Le mât, de 6,5 m de hauteur, est maintenu par des câbles synthétiques accrochés à quatre arbres l’empêchant de vriller.
Le mât, de 6,5 m de hauteur, est maintenu par des câbles synthétiques accrochés à quatre arbres l’empêchant de vriller. (©C.G.)

Jean-Baptiste Le Floch, entrepreneur de travaux forestiers à Douarnenez, dans le Finistère, pratique le débusquage du bois par câble-mât. Cette technique, qu'il maîtrise depuis de nombreuses années, participe à une gestion durable des forêts en protégeant les sols forestiers et le peuplement des arbres, tout en garantissant l’approvisionnement de la filière.

Jean-Baptiste Le Floch, entrepreneur de travaux forestiers finistérien, pratique le débusquage des bois à l'aide d'un câble depuis de nombreuses années et vante les multiples avantages de cette technique. Depuis 2019, il valorise un câble-mât de marque allemande Ritter, acquis chez le concessionnaire alsacien Noe Ritter pour un montant de 85 000 € HT.

Le mât repose sur un sabot, sur lequel appuie le câble porteur, afin de répartir les efforts entre les deux premiers.
Le câbliste et l’accrocheur installent la ligne de 200 m de long au niveau d’un cloisonnement. Celle-ci comprend trois types de câbles : pêcheur, porteur et tracteur.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Broyeur fixe
Immatriculations premier semestre 2022
Bennes céréalières
Commerce international

Des tracteurs Goldoni en Inde

Tracteurs

Première alternative électrique pour Kubota

Essai comparatif utilitaires électriques
Transport

La Campagne RPC24 : le porte caisson surbaissé