Contenu réservé aux abonnés

Santé au travailBracelets connectés : Les ETA s’impliquent pour évaluer la santé au travail

L’ETA D’Hervé est satisfaite de cette étude qui apporte un autre regard sur le thème de la santé.
L’ETA D’Hervé est satisfaite de cette étude qui apporte un autre regard sur le thème de la santé. (©C.G.)

Le responsable et les salariés de l’entreprise D’Hervé, implantée à Confort-Meilars, dans le Finistère, ont expérimenté l’utilisation d’un bracelet connecté pendant un an. Cet outil leur a permis d’évaluer leur état de santé, de faire évoluer leurs comportements et de libérer la parole sur ce sujet.

L’ETA finistérienne D’Hervé s’est prêtée au jeu de l’action menée dans le cadre du régime collectif santé/prévoyance par l’organisation professionnelle Entrepreneurs des Territoires (EDT) Bretagne, en collaboration avec Mutualia Grand Ouest. Neuf personnes ont porté un bracelet connecté au cours de l’année 2021, dont le responsable, deux salariées du bureau et sept autres à des postes techniques.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Dossier : Energies renouvelables
Réglementation
Dossier énergies renouvelables
ETA Alexandre
Management
Dossier énergies renouvelables
Dossier : Valorisation des fourrages
Chantier d'épandage

Capteur NIR : un apport homogène des unités fertilisantes