Contenu réservé aux abonnés

Stockage de céréales à la fermeSARL de la Tuilerie : « Véhiculer une image positive »

De gauche à droite : Gilles Billon, cogérant, Amélie, responsable de silo, et Clément, stagiaire (Guillaume Billon et Vincent, salarié, étant absent ce jour-là).
De gauche à droite : Gilles Billon, cogérant, Amélie, responsable de silo, et Clément, stagiaire (Guillaume Billon et Vincent, salarié, étant absent ce jour-là). (©A.G.)

Gilles Billon et son fils Guillaume, agriculteurs et gérants de la SARL de la Tuilerie, dans l’Yonne, assurent le stockage à façon de produits agricoles 100 % biologiques pour la coopérative locale Cocebi, dont le siège est à Nitry, dans le même département. Ce partenariat leur a permis de développer leur installation, au fur et à mesure des années, à l’aide du constructeur local TPLG et d’embaucher, à la suite, un responsable de silo à temps plein.

« Sain, loyal et marchand » : voici comment Gilles Billon, agriculteur et gérant, avec son fils Guillaume, de la SARL de la Tuilerie, située à Perceneige (Yonne), résume les critères qu’ils appliquent pour veiller sur la récolte qu’ils stockent chez eux. Les agriculteurs sont prestataires de services pour la Cocebi, une coopérative agricole 100 % biologique spécialisée dans les métiers du grain dont ils sont également adhérents. Ils stockent pour elle jusqu’à 9 600 t de produits bios provenant des adhérents de la coopérative, uniquement à partir de la deuxième année de conversion C2. L’installation permet de réceptionner leurs récoltes puis de les expédier à une clientèle de meuniers, de marchands d’aliments du bétail, de malteries, de producteurs de flocons…

L’installation TPLG de la SARL de la Tuilerie, située à Perceneige, dans l’Yonne, compte au total 22 cellules. Elle possède une capacité globale de stockage de 9 600 t, uniquement pour les produits d’agriculture biologique. (© A.G.)
« Notre travail consiste à alloter, à homogénéiser, à conserver et à trier, expose l’agriculteur. Pour être saine, loyale et marchande, la récolte doit être propre, dénuée d’insectes vivants, aux normes PS [poids spécifique] et aux taux de protéines et calibrage requis. »

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Stockage des pommes de terre

Raytec Vision : le trieur optique Ingenuity à l’attaque