Commerce internationalLe Made in Italy en perte de vitesse

Le Made in Italy en perte de vitesse

Les agriculteurs français apprécient les matériels agricoles fabriquées en Italie.

La France représente pour les industriels italiens le premier client à l’international devant l’Allemagne et les États-Unis. Les grands constructeurs tels que New Holland, Same, les groupes Agco, Argo ou Arbos ou encore les constructeurs tels que Maschio Gaspardo ou Bargam exportent des tracteurs, des moissonneuses-batteuses, des matériels de travail du sol, des pulvérisateurs mais aussi des équipements spécialisés en vignes, vergers et maraichage. La balance commerciale est encore nettement déséquilibrée à l’avantage de l’Italie. Mais, depuis quelques années l’écart tend à se resserrer. Alors qu’en 2013, la France importait 631 M€ de machines agricoles depuis l’Italie et en exportait pour 132 M€. En 2017, les acquisitions se sont réduites à 565 M€ et les ventes se sont montées à 171 M€ soit 30 % de mieux.  

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Immatriculations de tracteurs

Le dynamisme se maintient

Chargeurs frontaux

Kubota choisit MX

Danemark

Samson Group achète son compatriote Gøma

Moissonneuses, tracteurs

Claas ouvre une usine au Kazakhstan

Robots d’alimentation

Un réseau Kuhn à mettre en place

Inauguration
Informatique

Kubota veut accélérer sa transition numérique avec Accenture

Robotisation

Un robot de surveillance de poulets dans l’écurie Agco

Energies alternatives

Des robots pour ravitailler des moteurs à hydrogène