Mazé BSA - Plouisy (Côtes d'Armor)L'atelier au cœur du projet de Mazé BSA

L'atelier au cœur du projet de Mazé BSA
Yann Corlay, responsable commercial de Mazé BSA, met le service rendu au client au cœur de ses préoccupations.
En déplaçant son siège social de Plouagat vers Plouisy, au nord-ouest de Guingamp (Côtes-d'Armor), la concession Mazé BSA s'est recentrée géographiquement par rapport à sa clientèle. Cet emménagement dans un bâtiment neuf bénéficie à la qualité du service après vente. Tout a, en effet, été étudié pour améliorer les conditions de travail et l'efficacité des techniciens dans l'atelier d'une surface multipliée par quatre par rapport à l'ancien site. L'équipe de salariés de la société Mazé BSA avait hâte d'emménager dans le nouveau siège social désormais établi à Plouisy dans les Côtes-d'Armor. Le site, inauguré fin septembre par ce concessionnaire Case IH, entité du groupe Mazé, se situe désormais à 5 km au nord-ouest de Guingamp. Il était auparavant à Plouagat, 18 km plus à l'est, à 300 m de la limite du secteur de vente. L'ancien bâtiment, particulièrement vétuste, n'était pas adapté pour suivre l'évolution de l'activité de cette entreprise dont le chiffre d'affaires progresse depuis 2007. Son atelier trop petit ne permettait pas aux quatre techniciens d'être pleinement efficaces et de travailler en toute sécurité. Il manquait également de confort et acceptait difficilement les imposantes machines de récolte. « Nous nous sommes déplacés vers l'ouest pour nous recentrer par rapport à notre zone commercial. Les clients les plus éloignés sont maintenant à 30 minutes en voiture alors qu'avant il devait rouler presque une heure », indique Yann Corlay, le responsable commercial. Cette nouvelle situation géographique a pour principal but de renforcer la qualité du service après-vente apporté. Pour entretenir les relations de proximité, notamment avec les clients habitués à Plouagat, chacun des quatre techniciens réparateurs dispose d'un camion de dépannage. « Les agriculteurs proches des anciens locaux sont finalement gagnants, même s'ils ont perdu la proximité géographique de la concession,analyse le responsable. Auparavant, ils apportaient leur matériel en panne à l'atelier et restaient à  patienter pendant la réparation. Maintenant nous nous déplaçons chez eux avec les fourgons atelier. Ainsi, ils continuent de travailler sur leur exploitation durant l'intervention du technicien. »   Des techniciens toujours plus efficaces L'atelier a été au cœur du projet du nouveau bâtiment et son aménagement est le fruit de la réflexion de l'ensemble des salariés. Il représente une évolution importante grâce, notamment, à sa surface multipliée par quatre par rapport au précédent site. Ses 630 m2 sont stratégiquement divisés en deux par une cloison pourvue d'un rideau enrouleur pour passer d'un côté vers l'autre. La première partie, de 260 m2, est dédiée aux prestations rapides, telles que les vidanges, et à la préparation des matériels neufs. Accessible aux clients, elle abrite également un espace pour la mécanosoudure et bénéficie d'un pont roulant d'une capacité de levage d'une tonne. La seconde zone, de 370 m2, est affectée aux réparations nécessitant un environnement plus aseptisé. Son accès est réservé au personnel de la concession afin que les techniciens ne soient pas perturbés durant leur travail, mais aussi pour des raisons évidentes de sécurité. Cette partie de l'atelier accepte sans problème les automoteurs de récolte, comme les Case IH Axial-Flow, grâce aux grandes portes et à l'importante hauteur sous plafond. Dans cet espace, les techniciens profitent, en plus de l'éclairage à LED, d'une grande verrière laissant entrer la lumière naturelle. Ils disposent d'un pont roulant de 4 t pour manipuler les lourdes charges en toute sécurité. « À la différence du chariot élévateur utilisé dans l'ancien bâtiment, cet équipement de manutention apporte un gain de confort incontestable. En permettant, de surcroît, aux opérateurs de travailler seuls, il participe à mieux valoriser la main d'œuvre. Le client est gagnant car pour une même intervention le temps facturé est moindre », précise Yann Corlay.   La traçabilité des interventions renforcée La réflexion sur les conditions de travail a même porté sur l'isolation intérieure avec la pose de tôles microperforées absorbant le bruit. « L'utilisation d'une meuleuse dans un coin de l'atelier ne crée pas de nuisances sonores aux autres postes de travail », apprécie le responsable commercial. L'optimisation des techniciens passe aussi par l'adoption d'équipements modernes. Le concessionnaire a, par exemple, mis en place un système électronique enregistrant les volumes d'huile hydraulique distribués. Ce dispositif de traçabilité, demandant à l'opérateur de s'identifier et d'indiquer le numéro d'ordre de réparation, facilite la facturation en indiquant la quantité réellement utilisée pour un matériel donné. Sur le plan de l'approvisionnement en pièces détachées, l'atelier peut compter sur un espace de stockage de 320 m2. Le site Mazé BSA de Plouisy abrite par ailleurs un magasin libre-service de 200 m2. Cette surface de vente propose aux clients les équipements et composants essentiels, tels que l'huile, les filtres, les pièces d'usure, les composants d'éclairage, l'outillage... ainsi que des produits dérivés (combinaisons de travail, miniatures...). Elle intègre également le poste de fabrication de flexibles hydrauliques, une activité importante pour fidéliser les clients. Avec le travail réalisé dans son nouveau siège social, cette concession Case IH est désormais en mesure de satisfaire aux trois grandes règles chères aux dirigeants du groupe Mazé, à savoir l'efficacité, la proximité et le service. [metaslider id=47361]

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Manutention

Samco change rapidement la voie d'une chargeuse

Moteurs diesel

MAN dévoile un 16,2 litres léger

Réseau

Le Turque Tosun se déploie en France

Agritechnica 2019 - Pommes de terre

2ème génération de planteuse Dewulf CP 42 Smart-Float GII

Transport

Ponge anticipe la réglementation de 2020

Direction générale

L’état-major de Fendt renouvelé

Agritechnica 2019 - Travail du sol

Transport simplifié pour les charrues portées Kverneland

Agritechnica 2019 - Récolte

New Holland, un noueur innovant nommé LoopMaster

Epandeur

Les épandeurs traînés de la série 2000 d'Agrispread accèdent à l'Isobus