AprodemaL'université d'été à guichets fermés

L'université d'été à guichets fermés
85 enseignants ont visité l'usine de moteurs FPT de Bourbon-Lancy (Allier).
Cette année encore, toutes les demandes des enseignants en machinisme agricole pour prendre part à la traditionnelle université d'été organisée par l'Aprodema, l'association pour la promotion des métiers est des formations en agroéquipement, n'ont pu être satisfaites. L'événement, déroulé entre les 6 et 8 juillet à l'usine de moteurs FPT de Bourbon-Lancy (Allier), avait restreint le nombre de ses participants à 85 pour maintenir la qualité des échanges entre les intervenants et les enseignants. Ces derniers sélectionnés dans tous les établissements français, ceux du ministère de l'Agriculture, comme ceux de l'Éducation nationale ou encore ceux de l'Enseignement privé, n'ont pas été déçu du voyage. Même s'ils ont dû sacrifier le début de leurs vacances d'été et, pour certains d'entre eux, prendre à leur charge certaines dépenses, 75 % se sont déclarés "très satisfaits" des ateliers proposés. Chacun était animé par des techniciens de constructeurs de machinisme agricole. Les thèmes abordés portaient sur les transmissions à variation continue, sur les semoirs de précision, sur le diagnostic à distance, sur les évolutions technologiques en pulvérisation ou sur les moteurs tier 4 final. Une séance plénière a conclu l'événement par une intervention sur la nouvelle réglementation européenne de réception des machines agricoles. L'un des moments les plus appréciés des enseignants fut, certainement, la visite de l'usine de moteurs Diesel. Cet établissement dont les portes s'ouvrent rarement fait, en effet, partie des joyaux de l'industrie française du machinisme agricole. Créée en 1874 par Émile Puzenat pour fabriquer des instruments aratoires, elle a pris part dans les années soixante à la fabrication des tracteurs Someca avant de se spécialiser dix ans plus tard dans la réalisation des gros moteurs diesel. Après avoir porté le drapeau Unic, puis celui d'Iveco, elle fait désormais partie de la division FPT du groupe CNH Industrial. Avec 1 300 salariés, cette usine extrêmement moderne produit près de 70 000 moteurs 6 cylindres de la famille Cursor par an, avec leurs cylindrées de 8 à 13 litres et des puissances allant de 240 à 830 chevaux. Ils équipent pour les 2/3 d'entre eux des camions. Le reste étant dévolu aux machines agricoles, matériels de TP, groupes électrogènes ou aux bateaux. Ils se retrouvent sous les capots de machines agricoles New Holland et Case IH, mais aussi Claas. Une variante a été choisie par Caterpillar pour compléter sa gamme de moteurs marins.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Miniatures

Wiking, les miniatures de l'été

Pulvérisation

Matrot Falcon 8500, un faucon de 52 m d’envergure

Manutention

Manitou s’agrandit en Espagne

Enrubanneuse

L'enrubanneuse Elho 1790 Pro emballe automatiquement

Marketing

Matermacc passe au vert

Clôture électrique

La clôture électrique plus jamais emmêlée avec Patura Pro

Publirédactionnel

Vidéo : les épandeurs X40+ X50+ Econov passent à l'entraînement hydraulique

Pommes de terre

Agronomic détruit les fanes mécaniquement

Pommes de terre

Ropa récolte de deux manières