Dousset-Matelin repris par une coopérative suisse

Dousset-Matelin repris par une coopérative suisse
De gauche à droite : Jean-Pierre Matelin (Dousset-Matelin), Fréderic Verbitsky (président de Claas France), Werner Berger (président de Dousset-Matelin, directeur de Serco), Yves Caty (responsable régional chez Claas France), Luc Montgobert (directeur général délégué de Claas France), Thierry Panadéro (président de Claas Europe), Alain Dousset (Dousset-Matelin), Franck Nowak (directeur du développement du réseau de Claas France) , Benjamin Dousset (directeur commercial de Dousset-Matelin)
Un investisseur suisse, la coopérative  Fenaco a racheté la majorité des actions de Dousset-Matelin. Cet établissement familial, concessionnaire Claas à Neuville-sur-Poitou (Vienne) trouve ainsi une solution pour assurer sa pérennité dans un contexte de changement de génération. Alain Dousset et Jean-Pierre Matelin quittent, en effet, l'entreprise. Fenaco est un important groupe coopératif helvétique rassemblant 43 000 agriculteurs et fédérant 200 magasins Landi. Il emploie près de 10 000 salariés et a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 6,04 milliards de francs suisses (environ 5,64 Md€). Il explique dans un communiqué avoir trouvé dans cette opération une opportunité de croissance. En sa qualité de partenaire exclusif de Claas en Suisse, il avait récemment racheté, pour sa filiale Serco Landtechnik SA spécialisée dans la distribution de machines agricoles, Anliker Landtechnik AG, un concessionnaire John Deere situé dans le canton de Berne  et Schöpfer Landtechnik SA de Schmitten, un distributeur Claas du canton de Fribourg. Fenaco décrit la reprise Dousset Matelin comme une stratégie de développement de sa compétence internationale. Il souhaite saisir des possibilités de croissance à l'étranger, dans la mesure où elles présentent un avantage pour l'agriculture suisse. Il explique renforcer, par cette transaction, puis par d'autres étapes de croissance prévues dans son pays, sa collaboration avec Claas. Il juge, en effet, qu'il lui faut atteindre une taille nécessaire pour répondre aux enjeux de la digitalisation croissante de l'agriculture. Pour cela, avec le constructeur allemand, il veut mettre en œuvre des solutions numériques complètes reliant étroitement différents secteurs d'une exploitation agricole et suggérant de bonnes décisions grâce à une analyse pertinente des données. Ainsi, explique-t-il, il pourra renforcer la compétitivité des agricultrices et des agriculteurs suisses. Quoi qu'il en soit, Dousset-Matelin sera intégré à Serco Landtechnik SA. Werner Berger, le directeur général du distributeur helvétique, en deviendra le président. La famille Dousset reste actionnaire minoritaire. Son représentant, Benjamin Dousset, conserve le poste de directeur commercial et siègera au conseil d'administration. L'établissement est l'un des plus important concessionnaires Claas de France. Il emploie 135 collaborateurs sur 10 sites et a réalisé un chiffre d'affaires de 43 millions d'euros lors de son dernier exercice. Son adossement à Fenaco devrait lui permettre d'envisager des perspectives de développement, Son territoire s'agrandit et touche désormais sept départements. Serco Landtechnik, pour sa part, emploie 165 salariés et annonce un chiffre d'affaires annuel de 80 M€.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Miniatures

Wiking, les miniatures de l'été

Pulvérisation

Matrot Falcon 8500, un faucon de 52 m d’envergure

Manutention

Manitou s’agrandit en Espagne

Enrubanneuse

L'enrubanneuse Elho 1790 Pro emballe automatiquement

Clôture électrique

La clôture électrique plus jamais emmêlée avec Patura Pro

Publirédactionnel

Vidéo : les épandeurs X40+ X50+ Econov passent à l'entraînement hydraulique

Pommes de terre

Agronomic détruit les fanes mécaniquement

Pommes de terre

Ropa récolte de deux manières

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command mieux qu'une CVT?