Agriculture de précisionL'agronomie en vitrine chez Agriteam

L'agronomie en vitrine chez Agriteam
En général, les agriculteurs se rendent dans les concessions agricoles plus souvent pour résoudre leurs problèmes de mécanisation que pour trouver des solutions agronomiques. C'est pourtant pour échanger sur ces sujets que le groupe Agriteam, dans le cadre d'une conférence intitulée « Agronomie 2.0 », avait convié sa clientèle le 24 février au siège des établissements Cornet, à Pithiviers (Loiret). Des exploitants à la pointe des techniques d'agriculture de précision, mais aussi des représentants des chambres d'agriculture, des coopératives ou des établissements financiers et comptables, faisaient partie de l'assistance. Outre des présentations des systèmes informatiques embarqués de John Deere, la marque principale que ce groupe représente, la véritable vedette de l'événement n'était autre qu'Alain Bellicot. L'expérience de ce Bourguignon sexagénaire est en effet plutôt intéressante. Depuis 1973, date à laquelle il est parti dans le Minnesota, au coeur de la Corn Belt américaine, alors qu'il était étudiant, il n'est que très peu revenu en France. Il s'y est marié et a fait toute sa carrière dans le conseil technique dispensé aux farmers locaux. Aujourd'hui, Alain Bellicot est le président de Crop One, une société qu'il a créée en 2002. Il apporte tout type de conseil sur les semences, les traitements phytosanitaires, les fumures, le travail du sol et même sur le choix de matériels. Il suit une clientèle de 250 agriculteurs travaillant près de 50 000 ha et visite chaque semaine quelque 5 000 ha. Ses conseils se font par téléphone et sur les exploitations, mais aussi en utilisant les méthodes les plus modernes de cartes d'application. Les dirigeants et le personnel d'Agriteam connaissent bien Alain Bellicot pour l'avoir rencontré à plusieurs reprises dans le cadre de voyages d'études. Ce dernier peut témoigner des techniques les plus pointues pratiquées dans les grandes plaines américaines. Son expérience est précieuse pour comprendre les enjeux agronomiques et les attentes des agriculteurs, mais aussi pour savoir comment les concessionnaires peuvent se positionner pour les satisfaire au mieux. Si, outre-Atlantique, une concession agricole peut concevoir d'intégrer dans son équipe un agronome afin de proposer des prestations de conseil, cette démarche paraît plus incongrue en France dans la mesure où cette fonction est déjà assumée par d'autres intervenants. En revanche, le distributeur de machines agricoles a tout à gagner à intégrer l'agronomie dans sa culture et son discours. « Le but de l'agriculteur est d'apporter le bon intrant, à la bonne dose, au bon moment et au bon endroit, explique Alain Bellicot. Si le technicien agricole reste le bon interlocuteur pour apporter un conseil sur un produit à appliquer, le concessionnaire peut valoriser son expertise en expliquant comment utiliser son matériel de manière précise. » Agriteam regroupe cinq concessions (Cornet, Agricentre 36, Centre Agri, Agri 86 et Terréa) ; il compte une trentaine d'agences et s'étend depuis la Vienne jusqu'au Loiret, mais aussi dans les Ardennes. Ce groupe a déjà nommé dans chacun de ses cinq établissements un expert en agriculture de précision à même d'apporter des solutions aux agriculteurs. En organisant ce type de rencontre entre des agriculteurs et des acteurs du développement, Agriteam cherche à encourager une dynamique de progrès nécessaire au développement de ces techniques    

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Miniatures

Wiking, les miniatures de l'été

Pulvérisation

Matrot Falcon 8500, un faucon de 52 m d’envergure

Manutention

Manitou s’agrandit en Espagne

Enrubanneuse

L'enrubanneuse Elho 1790 Pro emballe automatiquement

Clôture électrique

La clôture électrique plus jamais emmêlée avec Patura Pro

Publirédactionnel

Vidéo : les épandeurs X40+ X50+ Econov passent à l'entraînement hydraulique

Pommes de terre

Agronomic détruit les fanes mécaniquement

Pommes de terre

Ropa récolte de deux manières

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command mieux qu'une CVT?