Réseau AgcoOffensive germano-suisse en France

Offensive germano-suisse en France
Le 12 décembre, la coopérative allemande RWZ (Raiffeisen Waren-Zentrale Rhein-Main eG) a monté une coentreprise avec son collège suisse GVS Agrar AG de Schaffhausen afin de saisir des opportunités de développement sur le marché français. La première initiative de cette structure baptisée Agro-Rhin et installée à Marlenheim (Bas-Rhin) a été de reprendre la concession de la région toulousaine Manager. Cet établissement représentant les marques Fendt, Grégoire et Matrot sur trois bases, à Moissac (Tarn-et-Garonne), Gaillac (Tarn) et Monferran (Gers) passera sous le contrôle d'Agro-Rhin le 1er janvier. Christoph Kemkes, le porte-parole de la direction de RWZ, et Ugo Tosoni, le président du conseil d'administration de GVS, indiquent qu'ils souhaitent ajouter la gamme de tracteurs Valtra et un certain nombre de matériels d'accompagnement à leur programme de vente. Mais Agro-Rhin ne devrait pas en rester là. « Nous devons nous développer », explique Ugo Tosoni de GVS Agrar. Cette filiale d'une coopérative agricole suisse a constitué un réseau d'une dizaine d'établissements distribuant les matériels des marques du groupe Agco (Massey Ferguson, Fendt et Valtra) sur l'ensemble de la Suisse et du Lichtenstein. « Mais les frontières de la Suisse sont devenues trop étroites pour y parvenir. De notre point de vue, la France offre d'intéressantes possibilités d'expansion et la RWZ s'y est déjà installée », poursuit-il. Cette énorme coopérative allemande représentant les marques Agco sur un gros secteur à l'ouest du pays (28 bases) a en effet déjà traversé le Rhin. Elle contrôle depuis trois ans les concessionnaires alsaciens Baehrel représentant Massey Ferguson et Euro Agrar spécialisé dans Fendt. Dans leur coopération, les deux partenaires imaginent d'autres développements. En 2018, ils voudraient évaluer une éventuelle intégration de l'activité alsacienne de RWZ dans la nouvelle cofiliale. « Ainsi Agro-Rhin serait suffisamment fort pour mener d'autres reprises en France », révèle Christoph Kempkes.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Séchage en grange

Une console de pesage pour griffe chez Génitronic

Broyeur

Müthing, des broyeurs pour presses

Guidage

Une solution de guidage Trimble abordable

Récolte et fenaison

Cinq nouveaux embauchés chez Krone France

Manutention

Un chargeur télescopique Claas Scorpion de 6 T

Agritechnica 2019 - Pulvérisation

APV propose une cuve frontale pour engrais liquide

Arrachage de betteraves

Holmer soigne l’accueil

Immatriculations

Chargeurs télescopiques : les parts de marché 2019

Agritechnica 2019 - Broyeur

Un broyeur Müthing équipé pour améliorer les repousses