AmbianceLe moral s'améliore dans la distribution

Le moral s'améliore dans la distribution
Les concessionnaires sont de meilleure humeur mais ils attendent les commandes. Si selon l'enquête de conjoncture menée durant le second semestre 2017 par le Sedima auprès de ses adhérents, ils sont 21 % contre 11 % il y a 6 mois à afficher un bon moral, les affaires ont, semble-t-il, eu du mal à se débloquer. Selon les données collectées, les commandes des matériels neufs marquent une baisse de 0,5 %, celles des occasions se reprennent que de 2,5 %, les ventes de pièces s'améliorent de 1 % et les prestations à l'atelier de 2,8 %. La situation semble meilleure dans les zones de polyculture-élevage que dans celles de grandes cultures. Faute d'engranger des commandes, les concessionnaires ont amélioré leur trésorerie. Alors qu'il y a six mois 54 % se plaignaient de stocks supérieurs à la normale, ils n'étaient plus que 22 % à la fin de 2017. Par voie de conséquence, seuls 1 % d'entre eux déplorent une trésorerie très difficile contre 25 %, il y a six mois.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Semis

L'Alpego Jet M consomme moins et s'utilise mieux

Part de marché

Les ventes de semoirs traînés à céréales explosent

Travail du sol

La herse de déchaumage Agrisem International s’allège

Travail du sol

Double fonction pour la roue de charrue New Holland

Part de marché

29 % de presses à balles rondes vendues en plus

Voirie

Les pièces d’usure communes à l’épareuse et au broyeur d’accotement Desvoys

Récolte

Moresil coupe les tournesols à la tête

Fenaison

Des faucheuses frontales Pöttinger pour tracteurs légers

Elevage

La pailleuse Jeulin Sirius a du volume