Claas FrancePremière pierre du nouveau siège

Première pierre du nouveau siège
(©B.S.)

Le 16 septembre, la zone industrielle d’Ymeray, en Eure-et-Loir, était plutôt animée

Claas France avait, en effet, invité les autorités politiques et administratives du secteur ainsi qu’un certain nombre de ses salariés à prendre part à la cérémonie de pose de la première pierre de son nouveau siège social. La nouvelle infrastructure, qui devrait entrer en service, en juin 2020, vise à rassembler sur un même lieu des services administratifs, des locaux de formation et un outil logistique qui, jusqu’à présent, étaient disséminés sur trois sites : au Mans (Sarthe), à Fresne (Val-de-Marne) et au Coudray (Eure-et-Loir). Son emplacement, à Ymeray, a été retenu pour sa proximité avec les voies de communication, mais aussi pour sa distance raisonnable des précédentes adresses. Il est en connexion avec la D910, l’ancienne route nationale 10 reliant Paris à Chartres, et borde l’A11 partant vers La Bretagne et la Vendée. Il n’est distant que d’une soixantaine de kilomètres de Fresnes et de 130 km du Mans. Sa surface de 10 ha va permettre d’aménager 20 000 m2 de locaux et de préserver 6 ha de zones agricoles pouvant également servir aux démonstrations de matériels. Claas France a obtenu toutes les autorisations pour démarrer les travaux en moins de 14 mois. Les autorités administratives et politiques présentes lors de l’évènement se sont abondamment auto-congratulés pour ce qu’elles considèrent comme un délai particulièrement court. Il est vrai que la perspective s’accueillir 250 personnes sur une friche industrielle désaffectée depuis une dizaine d’année a pu les motiver à accélérer leurs procédures. Le site actuellement en pleins travaux prévoit la réhabilitation d’un entrepôt de 10 000 m2 pour accueillir la logistique des pièces et de nouvelles constructions sur une surface équivalente. Son architecture et son intégration paysagère devraient être soignées afin de porter l’image que le constructeur allemand veut se donner. Il sera dimensionné pour servir le réseau français des 65 distributeurs de la marque ainsi que leurs 250 points de service mais aussi pour accueillir, chaque année, près de 2 000 mécaniciens et vendeurs en formation.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Manutention

Les chargeuses Claas Torion plus propres

Normandie 

Douillet s’étend sur l’Orne et le Calvados

Equipements de traite

DeLaval achète Milkrite-InterPuls

Normandie 

Krone s’organise avec Vivagri

Commerce international

CNH livre 360 matériels en Ouzbékistan

Exel Industries

Les ralentissements de production se ressentent

Salon en extérieur

Innov’Agri 2020 est annulé

Motorisations

Délai accordé pour la Stage V

Maintenance

Garantie étendue pour McCormick