Contenu réservé aux abonnés

Espace Émeraude« Nous ne vendons que ce que nous savons réparer »

Jean-Marc Dupé, le directeur général d’Espace Émeraude et Nicolas Pasquet, le président de la Garem, veillent à positionner l’offre d’Espace Emeraude pour répondre à la demande professionnelle et semi-professionnelle du monde rural.
Jean-Marc Dupé, le directeur général d’Espace Émeraude et Nicolas Pasquet, le président de la Garem, veillent à positionner l’offre d’Espace Emeraude pour répondre à la demande professionnelle et semi-professionnelle du monde rural. (©B.S.)

Rencontré lors du récent Salon Vert, Jean-Marc Dupé, le directeur général d’Espace Émeraude a bien voulu faire le point sur l’évolution de l’enseigne. Il était accompagné de Nicolas Pasquet, le président de la Garem, la coopérative d’achat et de référencement associée.

Les franchises Espace Emeraude n’ont rien perdu de leur objectif de commerce au service des habitants des zones rurales qu’elles s’étaient données à leur début, en 1980. À l’époque, Claude Batardière et quelques concessionnaires les avaient créées pour trouver une complémentarité au métier de distributeur de machines agricoles. Si les divers petits matériels et accessoires nécessaires à la conduite d’une ferme restent toujours bien présents dans l’offre, l’enseigne s’est petit à petit élargie à d’autres métiers : la motoculture, l’outillage de jardin, le bricolage, les vêtements de travail, l’alimentation animale, l’équipement de cuisine, les matériaux… Le catalogue peut varier selon le contexte local ou la surface du magasin mais se concentre sur des produits s’adressant à une clientèle rurale : agriculteurs, autoentrepreneurs, artisans, amateurs avertis…  La règle est une certaine exigence dans le référencement des fournisseurs. « Ceux-ci doivent être capables de nous approvisionner en pièces détachées pour assurer les réparations », prévient Jean-Marc Dupé, le directeur général d’Espace Émeraude. Si son offre peut parfois se recouper, elle ne veut pas être confondue avec celles des libres-services de bricolage grand public. « Nous ne proposerons jamais d’articles de déco ! », avertit-il

Un atelier obligatoire

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Manutention

Pellenc Vignobles Champenois va représenter Bobcat

Commerce

Un agent de confiance pour vendre une occasion

Finale des Worldskills

Un Français décroche la médaille de bronze

Réseau Case IH

DAFP fête ses 35 ans

Immatriculations de tracteurs

Le repli s'accentue

Matériels viticoles

Les technologies des coteaux de Loire chez V3Tec

Réseau Massey Ferguson

Modema Agri s’installe à Mareuil-sur-Lay

Cultures spéciales

Sofimat introduit Depoortere en Bretagne

Réseau McCormick

Un Tracto Center chez Desret