SalonUn quart de siècle d'élevage au sommet

Un quart de siècle d'élevage au sommet

La 25e édition du Sommet de l'élevage se tiendra les 5, 6 et 7 octobre 2016. Ce salon met à l'honneur le monde agricole. En effet, 1400 exposants venus de 33 pays étrangers, dont la Colombie une nouvelle invitée, permettront aux visiteurs de profiter d'une découverte intéressante de machines, matériels et produits issus de ce milieu.

Sommet2016CPLa 25e édition du Sommet de l'élevage aura lieu les 5, 6 et 7 octobre 2016. Ce salon européen destiné aux professionnels de l'élevage se tiendra comme chaque année au parc des expositions de la grande halle d'Auvergne de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Sociétés spécialisées en génétique, fournisseurs de biens et services pour l'élevage, fabricants d'équipements d'élevage et de machinisme agricole, nouvelles énergies... les 1400 exposants prévus se partageront les 175 000 m² de surface brute. « Cette vitrine de l'excellence française au cœur du Massif central est un événement professionnel où chaque visiteur a la capacité de trouver ce dont il a besoin. Lors de son lancement en 1991, le salon ne comptait que 150 exposants ! Depuis cette année-là, nous enregistrons davantage d'entreprises participantes à chaque édition. Aujourd'hui, une large part des entreprises présentes à Cournon d'Auvergne propose matériels et équipements autour de l'élevage », estime Roger Blanc, président de Selevents, une filiale de la société d'organisation du Sommet de l'élevage et d'autres salons en France et à l'étranger. 85 000 professionnels attendus Parmi les 85 000 visiteurs professionnels ayant arpenté les allées du salon lors de l'édition 2015, environ 4000 étaient internationaux, composés de 75 nationalités. Du côté des exposants également, 300 exposants provenaient de 33 pays étrangers dont la moitié d'Europe de l'ouest. La Colombie sera d'ailleurs à l'honneur du salon cette année. Malgré un contexte économique particulièrement morose, l'organisation reste confiante quant au climat des affaires : selon une étude publiée récemment par le syndicat Axema, une large majorité d'agri-managers ont des projets d'investissements. Sur le plan spatial, l'édition 2016 bénéficiera de quelques aménagements de surface pour libérer de la place dans les halls. Par exemple, le ring des concours animaux prendra place dans le Zénith. Mais les principaux investissements sont attendus pour 2017, avec des travaux d'élargissement des surfaces d'exposition extérieures et, à plus long terme, de nouveaux espaces couverts. Selon Roger Blanc, la nouvelle équipe dirigeante de la région Auvergne-Rhône Alpes, propriétaire des locaux, a déjà confirmé sa volonté de développer les surfaces sur ce site.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Commerce international

Les tracteurs italiens au ralenti

Récolte des fourrages

Deux enrubanneuses traînées aux couleurs Fendt

Tracteur d'occasion

Peu de points à surveiller sur les John Deere série 6R

Pommes de terre

La fraise Dewulf SC300 renforcée

Manutention

Un minipelle à zéro déport de 2,3 t pour Yanmar

Travail du sol

Horsch confirme sa vision de l'agriculture hybride

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : les mesures (partie 3)

Essai tracteur

Essai Massey Ferguson 7719S, tout d'un grand

Presse à chambre variable

Des balles rondes atteignant 140 kg/m3 chez Kuhn