Gallagher: Une lance auxiliaire pour l'éleveur

Gallagher: Une lance auxiliaire pour l'éleveur
Depuis l'été 2012, les vaches néo-zélandaises doivent porter une boucle d'identification traditionnelle et une boucle électronique RFID. Dans ce contexte, l'opérateur spécialisé dans les équipements d'élevage Gallagher vient d'inaugurer une nouvelle lance de lecture RFID sans fil. Le fabricant dispose d'un certain recul sur cette technologie. Il avait déjà conçu un boîtier de lecture RFID mural en 2008 et une première lance en 2010. La nouvelle variante, dénommée HR4, lit le contenu de la boucle à 25 cm de distance maximum. Elle intègre un processeur, un écran LCD rétroéclairé et un petit clavier de contrôle. Lors de l'identification d'un animal, l'appareil émet une vibration et un signal sonore. Il diffuse un simple bip en présence d'un nouveau bovin et un double bip lorsque l'animal a déjà été enregistré. Le produit affiche instantanément la correspondance entre les numéros RFID à 15 chiffres et le numéro de travail du bovin. Il permet l'enregistrement de données recueillies par exemple lors de bilans de gestation ou de traitements. Il facilite également le tri des animaux en indiquant à l'éleveur, grâce à un code couleur, les individus à isoler selon des règles préalablement définies sur ordinateur. Cet équipement étanche dispose d'une autonomie de 10 heures. Il devrait à terme être proposé en France.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Semis

Une double dent Dale Drills pour semer en direct

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement

Récolte

La coupe flexible de Geringhoff ne manque pas d’air

Fenaison

Un groupe de fauche de 9 m pour McHale

Semis

L'Alpego Jet M consomme moins et s'utilise mieux

Part de marché

Les ventes de semoirs traînés à céréales explosent

Travail du sol

La herse de déchaumage Agrisem International s’allège

Travail du sol

Double fonction pour la roue de charrue New Holland

Part de marché

29 % de presses à balles rondes vendues en plus