SalonSpace 2017 : les éleveurs en attente dans un monde en mutation

Space 2017 : les éleveurs en attente dans un monde en mutation
Du mardi 12 au vendredi 15 septembre 2017 se tiendra la 30e édition du Space au parc des expositions de Rennes. Ce salon international des productions animales, qui a accueilli plus de 100 000 visiteurs en 2016, s'inscrit cette année dans un contexte d'incertitudes et de profondes mutations politiques et économiques. « Les éleveurs se posent de nombreuses questions, constate Marcel Denieul, le président du salon et également président de la chambre d'agriculture d'Ille-et-Vilaine. Le Space peut contribuer à répondre à ces interrogations à travers des équipements, matériels, techniques mais aussi pratiques. Il favorise les échanges entre les exploitants agricoles et leur filière.  » Car le tableau de conjonctures que dresse Thierry Coué, président de la Fédération régionale des syndicats d'exploitants agricoles de Bretagne et membre du bureau du Space, s'avère plutôt morose pour les différentes productions animales. « Les éleveurs sont tiraillés entre la conjoncture et les perspectives qui s'ouvrent. En production laitière, les producteurs doutent beaucoup. Ils espéraient en effet un meilleur prix pour 2017 et les réserves insuffisantes en eau les inquiète. En volaille, le Grand ouest est touchée par les perspectives de filière export, compte tenu des exigences sanitaires qui se sont renforcées. La production cunicole traverse également une crise. Le lapin « loisir » semble avoir pris le dessus sur le lapin de consommation. Les producteurs de porc, eux, reconstituent actuellement toute la trésorerie qui leur manquait, grâce notamment à la forte demande chinoise. Ils se positionnent sur la production énergétique et la rénovation des bâtiments. »
"Le Space peut contribuer à répondre aux interrogation des éleveurs", estiment Marcel Daniel, président du Space, ici en compagnie d'Anne-Marie Quemener, commissaire générale.
1 273 exposants Selon Anne-Marie Quemener, commissaire générale de l'événement, la participation en termes d'exposants serait légèrement supérieure à celle de la dernière édition. Les 1 273 exposants, dont 141 nouveaux venus et 381 internationaux, devront se partager les 60 191 m2. « De façon générale, nous ressentons cette année une dynamique avec des surfaces plus grandes demandées par certaines entreprises. En bovins lait, malgré un contexte difficile, nous n'avons pas pu honorer toutes les demandes de surfaces. Par ailleurs, une fraction d'exposants, dans les bâtiments d'élevage en particulier, a montré son intention de se spécialiser pour être en phase avec le marché et ses évolutions. À nouveau, l'espace extérieur devrait compter à lui seul 250 exposants de matériels agricoles. »  Le Space entretient cette année encore son image d'innovation. Les nouveautés les plus marquantes sont mises en valeurs au travers du concours Innov'Space,. La traditionnelle plateforme R&D, lancée en 1993, prend désormais le nom d'Espace pour demain. Dédiée cette année à la robotique au service des éleveurs, elle rassemble en un lieu solutions opérationnelles et pistes d'évolution. Dans un contexte d'agrandissement de la taille des élevages, la charge de travail augmente bien souvent. Est-ce que la robotique peut soulager les éleveurs dans leur métier ? « Aujourd'hui, plus d'une installation de traite neuve sur deux comprend des robots. Dans le cadre de la révolution numérique La robotique ne s'adresse plus seulement à une élite mais apporte des solutions clés en main pour tout type d'éleveurs. L'éleveur n'est plus esclave de la robotique ! »L'espace pour demain sera là pour inciter l'ensemble des éleveurs à la réflexion. L'organisation prévoit d'ailleurs des témoignages et une table ronde d'éleveurs et d'experts le mercredi matin. La mécanisation doit être bien réfléchie pour qu'elle n'ait pas d'effets négatifs. Le salon sera ponctué, cette année encore, d'autres animations. Outre les nombreuses conférences, job datings de l'APECITA et autres forums, le programme de présentations et concours animales tout au long du salon, avec cette année la Charolaise et la Simmental à l'honneur.   Le président Macron au Space ? L'organisation du salon a d'ores et déjà annoncé son intention d'inviter M. Macron, le nouveau président de la République, à visiter le Space. « Le nouveau gouvernement doit prendre très vite les choses en main. Le candidat Macron a notamment promis la simplification des normes et les éleveurs l'attendent sur ce point ! Quel que soit le responsable politique présent au Space, les éleveurs attendent des évolutions sur plusieurs points : la chaîne alimentaire, les relations sociétales mais avant tout la dégradation de leurs revenus. Ce dernier constitue un enjeu majeur non seulement sur le plan économique mais également pour redorer l'image dégradée que renvoie le métier d'éleveur aujourd'hui. »     Pour en savoir plus :   Site internet : www.space.fr Facebook : @SPACERennes Twitter : #Space2017

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Enrubanneuse

L'enrubanneuse Elho 1790 Pro emballe automatiquement

Clôture électrique

La clôture électrique plus jamais emmêlée avec Patura Pro

Publirédactionnel

Les épandeurs X40+ X50+ Econov passent à l'entraînement hydraulique

Pommes de terre

Agronomic détruit les fanes mécaniquement

Pommes de terre

Ropa récolte de deux manières

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command mieux qu'une CVT?

Mélangeuses à vis verticales

Les mélangeuses Mastermix de Robert pour les petites et moyennes exploitations

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command : Les mesures au banc (partie 3)

Travail superficiel

Le canadien porté se replie chez Quivogne