Robot de traiteGEA DairyRobot R9500 : le technicien n’est pas oublié

GEA DairyRobot R9500 : le technicien n’est pas oublié
(©U.D.)

En faisant évoluer ses automates de traite DairyRobot R9500, GEA a pensé à la simplicité de travail pour le technicien.

En faisant évoluer ses automates de traite DairyRobot R9500, GEA a pensé à la simplicité de travail pour le technicien. Les fils d’alimentation des gobelets trayeurs se distinguent aisément grâce au code couleur instauré (bleu, vert, jaune, rouge…). Celui-ci est de mise sur toute la machine jusqu’au calculateur. Ce système permet également d’avoir une meilleure visibilité pour le triage par quartier. Le fabricant a aussi apporté des améliorations en matière d’économie d’eau et d’énergie. Dorénavant, plusieurs actions simultanées s'opèrent au manchon, à l'instar du lavage de la caméra et du pis de la vache. Le bras de traite opte pour un contrepoids afin de s’adapter à la position de l’animal. Une fois les gobelets attachés aux pis de la vache, le bras se débraye du système et suit les mouvements de la bête par inertie. Il n'est donc nul besoin ici d’énergie électrique.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Equipements d'élevage
Elevage

Juraccessoire : Une pailleuse étroite pour logettes

Système de paillage

EHB : l'automate de paillage sur-mesure

Élevage

ECS nettoie et paille les logettes en un passage

Dérouleuse

Galonnier commande la dérouleuse par radio

Épandeur à fumier

Supertino distribue ses épandeurs dans l'Hexagone

Mélangeuse automotrice

Pas de rupture de charge pour la Matrix Rover

Eima 2022 : équipements d'élevage
Pailleuse

Robert monte la pailleuse sur de petits porteurs