Robot d'alimentationGEA DairyFeed F4500 : le robot alimente jusqu’à 300 bovins

GEA DairyFeed F4500 : le robot alimente jusqu’à 300 bovins
(©H.E.)

GEA présentait pour la première fois, à l’EuroTier 2022, son robot d’alimentation DairyFeed F4500.

Un bol mélangeur de 2,2 m3

GEA présentait pour la première fois, à l’EuroTier 2022, son robot d’alimentation DairyFeed F4500. Avec un bol mélangeur monovis d’une capacité de 2,2 m3, l'automate peut alimenter jusqu’à 300 vaches chaque jour. La distribution de la ration s’effectue du côté gauche ou droit via une trappe et un tapis de distribution en caoutchouc. Lors de ses passages à l’auge, le DairyFeed F4500 repousse le fourrage.

(©H.E.)

Jusqu’à 18 heures d’autonomie journalière

Le DairyFeed F4500 repose au sol sur quatre roues : deux d'entre elles sont animées par un moteur électrique, tandis que les deux autres sont dédiées à la direction. La batterie alimentant l’intégralité des fonctions du robot offre une autonomie d’utilisation journalière de 18 heures, selon la firme allemande. Après chaque distribution, le robot retourne à sa station de recharge.

(©GEA)

Un environnement scanné par capteurs pour des déplacements sécurisés

Le robot DairyFeed F4500 est capable de reproduire un itinéraire défini au préalable. Ce dernier lui permet de se déplacer, sur sol bétonné et en toute autonomie, à la cuisine afin de recevoir les aliments puis de distribuer la ration aux cornadis. Des capteurs placés de part et d’autre de l’appareil scannent et analysent en permanence les éventuels obstacles afin d’éviter toute collision. Le DairyFeed F4500 peut franchir des pentes jusqu’à 10 % de déclivité.

(©H.E.)

Un suivi en temps réel

Le robot d’alimentation DairyFeed F4500 est directement relié au système de gestion des troupeaux GEA DairyNet. Cela permet de contrôler en temps réel, depuis un appareil mobile, son fonctionnement ou les éventuelles alertes. En sus, l’application collecte les données de qualité des ingrédients et de leur mélange grâce aux capteurs par analyse spectrale placés directement dans la cuve du robot. À l’avenir, GEA installera sur l’appareil un capteur capable de mesurer la ration restant dans l’auge.

(©GEA)

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Fenaison
Récolte des fourrages

Des faneuses traînées Krone Vendro moins gourmandes

Distribution des fourrages
Distribution des fourrages
Equipements d'élevage
Elevage

Juraccessoire : Une pailleuse étroite pour logettes

Système de paillage

EHB : l'automate de paillage sur-mesure

Élevage

ECS nettoie et paille les logettes en un passage