AMR au concours de débardage Les Cognées

AMR au concours de débardage Les Cognées

Les 27 et 28 juin 2015

AMR présente ses machines en expo / démo

au concours de débardage Les Cognées (Les Gets - 74)

 

 AMR QUATROMAT

Les 27 et 28 juin prochains, AMR tiendra un stand au concours de débardage Les Cognées (Les Gets - 74). Rendez-vous incontournable dans le domaine de la sylviculture, le concours de débardage a rassemblé 16 000 visiteurs lors de sa dernière édition. Concepteur, fabricant de matériel forestier depuis 30 ans, AMR présente, durant ces deux journées, ses machines professionnelles les plus performantes. Parmi celles-ci sa large gamme de fendeuses mais aussi la scie circulaire semi-automatique QUATROMAT et la scie circulaire à chevalet SOLOMAT avec leurs tapis de 5 mètres, deux machines dont les dépôts de brevet témoignent de leur caractère innovant.

AMR - Une production 100% française

Située à Elsenheim en Alsace, la société AMR a su se forger une véritable légitimité sur le marché concurrentiel du matériel forestier et de façonnage de bois de chauffage. L'entreprise se positionne aujourd'hui comme l'un des principaux fabricants européens de fendeuses de bûches.

Au quotidien, près de 50 personnes s'investissent dans l'usine de 9200 m2 pour réaliser des produits à haute valeur ajoutée qui allient fiabilité, performance, robustesse et sécurité. 4500 fendeuses y sont intégralement conçues et fabriquées chaque année dont 40% sont destinées à l'exportation.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Récolte
Manutention

Manitou renouvelle ses chargeuses compactes MLA

Remorque à fond poussant

Le transport au programme de Tatoma

Élevage

Les dérouleuses Silofarmer armées pour les grandes balles

Récolte des fourrages

Tanco, de l’enrubannage à la fauche

Récolte des fourrages

L’andaineur à tapis SIP se déploie

Prototype

Amazone – BASF : La pulvérisation ultralocalisée débarque

Herse étrille

Quivogne propose le sursemis en option

Manutention

Le valet de ferme Knikmops s’électrise