RousseauL'épareuse Altéa de Rousseau monte en puissance

L'épareuse Altéa de Rousseau monte en puissance
L'épareuse Altéa  n'était disponible à son lancement en 2013 qu'avec une puissance de 55 ch. Rousseau ajoute un deuxième modèle offrant 65 ch, augmentant au passage la capacité de broyage du rotor de 1,20 m de large. Le système hydraulique de la nouvelle machine, reprenant des composants issus du TP, se compose d'une pompe et d'un moteur à pistons et d'un refroidisseur d'huile. Le constructeur souhaite ainsi répondre aux exigences élevées des entreprises et des Cuma assurant des travaux intensifs. Un monolevier proportionnel permet le maniement souple et précis de la machine. En plus des deux possibilités de bras de 5 et 5,50 m, une troisième déclinaison, baptisée Altéa 450, enrichit le catalogue avec sa portée horizontale de 4,50 m. Elle dispose d'un bras droit (P) ou avancé de 60 cm à côté du tracteur (PA). Elle peut tailler une haie jusqu'à  3,64 m au-dessus du sol et affiche une hauteur au transport de 3,67 m et une masse de 1250 kg.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Essai tracteur

Essai Massey Ferguson 7719S, tout d'un grand

Presse à chambre variable

Des balles rondes atteignant 140 kg/m3 chez Kuhn

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : le point technique (partie 2)

Entretien du paysage

L'épareuse Ferri TP 510 remplace la TP 51

Entretien du paysage

Une portée de 16 m pour le broyeur automoteur Athena d'Energreen

Manutention

Un pelle sur pneus Liebherr de 14 t

Récolte

Geringhoff resserre les maïs

Tracteur

Les séries 6 Deutz-Fahr en édition Warrior !

Presse haute densité d'occasion

Fiche occasion : des presses New Holland bien carrées