Matériels d'épandageSamson reprend Pichon

Samson reprend Pichon
Pichon a trouvé une solution pour se sortir de la délicate situation financière dans lequel il se trouvait depuis le 7 novembre. À cette date le tribunal de commerce de Rennes avait ; en effet, placé ce constructeur finistérien de matériels d'épandage en redressement judiciaire. Samson a repris ses activités à la date du 4 janvier. Cette initiative permet au groupe danois de poursuivre son développement européen et de devenir le leader dans le domaine de l'épandage de matières organiques. Il trouve chez Pichon un complément à sa gamme de produits ainsi que de nouvelles capacités industrielles. Alors que le Danois produit des tonnes à lisier de 16 à 35 m3 basé sur une technique de remplissage par injection, le Breton est resté fidèle à des matériels à pompe à vide avec des volumes allant de 5 à 30 m3. Les premières s'adressent plus particulièrement à la clientèle des entreprises de travaux agricoles alors que les secondes satisfont également les fermes de polyculture élevage. Dans la réorganisation de son groupe, Lars Henriksen, le p.d.g. de Samson explique qu'il compte utiliser les synergies et les équilibres de capacité entre les trois usines. En effet alors que le site danois de Viborg arrive à ses limites de capacité en raison des développements commerciaux de Samson, il va désormais pouvoir bénéficier des performances des deux implantations de Pichon situées à Landivisiau et en Pologne.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Tracteur

Le Fendt 1100 Vario MT reçoit un moteur MAN

Fertilisation

Une trémie frontale pour Mascar

Réseaux commerciaux

Steyr à la reconquête de l’Europe

Travail du sol

Les déchaumeurs Maschio-Gaspardo Ufo plus pénétrants

Pulvérisation

Suspension intégrale pour le pulvé traîné Kubota XTS4

Élevage

Kuhn Aura : l’alimentation automatique revisitée

SSV

Le Polaris Ranger porte plusieurs robes

Salon

Innov'Space 2020 : dix matériels qui ont séduit le jury

Pulvérisateur traîné

John Deere coupe les buses une à une en Isobus