Les pulvérisateurs portés Une offre de grande envergure

Les pulvérisateurs portés Une offre de grande envergure

Les agriculteurs accordent de plus en plus d'importance à leurs matériels de pulvérisation et les constructeurs l'ont bien compris. Les appareils traînés, comme portés, embarquent aujourd'hui davantage de technologie pour gagner en précision, procurant ainsi de réels bénéfices tant en termes de réduction des intrants que de facilité d'utilisation. L'adoption de la coupure de tronçons automatisée par GPS devient par exemple l'une des options les plus prisées à ce jour. Dans ce tour de marché, Matériel Agricole dresse une liste non exhaustive des pulvérisateurs portés de plus de 800 litres commercialisés en France complétés ou non d'une cuve frontale.

AMAZONE

  Le catalogue de pulvérisateurs portés de l'Allemand Amazone se décline en deux séries : UF et UF Twin. La famille UF désigne l'ensemble des modèles arrière. La désignation Twin qualifie les combinaisons incluant une cuve frontale. Ces différents appareils offrent une capacité de 900 à 2 800 litres pour une largeur de travail de 12 à 28 mètres. Deux types de rampes à repliage vertical sont proposés sur ces pulvérisateurs : Q+ et Super S. La rampe Q+ mesure 12 ou 15 mètres. La variante Super S, de 15 à 28 mètres d'envergure, intègre trois niveaux de suspension. Le premier, constitué de ressorts, absorbe les chocs verticaux. Le second, composé d'une suspension pendulaire sur rotule intégrant des silentblocs, canalise les mouvements horizontaux. Le troisième, pourvu de ressorts et de vérins, amortit la rampe. En option, les pulvérisateurs portés Amazone bénéficient du pack premium. Ce niveau d'équipement comprend un joystick contrôlant hydrauliquement les fonctions de la rampe ainsi que le Distance Control corrigeant automatiquement la hauteur et le dévers. Il intègre par ailleurs la coupure automatique des tronçons GPS Switch et l'assistance au guidage GPS Track intégrés au boîtier Amatron3, ainsi que le pilotage électrique des fonctions de remplissage, d'agitation et de rinçage. D'autres options indépendantes de ce pack sont commercialisées telles que la circulation continue DUS (uniquement avec le boîtier Amatron3), l'éclairage à LED sur la rampe Super S, la modulation de dose GPS Maps via une lecture de cartes d'applications, un cardan téléspace facilitant l'attelage, et l'affichage digital extérieur du niveau de remplissage de la cuve.  

MASCHIO-GASPARDO

  L'Italien Maschio-Gaspardo propose quatre modèles de pulvérisateurs portés : Expo, Teko, Tempo et Tempo One, ainsi qu'une cuve frontale. Les appareils Teko et Tempo, d'entrée de gamme, présentent une capacité allant de 800 à 1 200 litres. L'appareil Tempo One adopte pour sa part une cuve contenant de 1 300 à 1 900 litres. Les modèles Teko, Tempo et Tempo One s'équipent de rampes montées sur parallélogramme et mesurant respectivement de 12 à 18 mètres, 14 à 21 mètres et 18 à 24 mètres. La cuve frontale, de 1 100 ou 1 500 litres, est compatible avec les pulvérisateurs Tempo et Tempo One.  

HARDI EVRARD

  Hardi propose trois familles de pulvérisateurs portés - NK, Magna et Master - combinables avec une cuve frontale. Le modèle Master bénéficie d'un châssis en acier HLE à attelage rapide. Cinq modèles de rampes sont proposés dont la rampe manuelle MB en 12 mètres et la rampe HYS amortie par une suspension trapèze en 12 et 15 mètres. Le Master Plus reçoit un châssis en acier HLE à attelage automatique de catégorie II verrouillé aux points d'attelage inférieurs et supportant une cuve en polyéthylène munie d'une buse de rinçage rotative. Son circuit de pulvérisation est alimenté par une pompe à pistonsmembranes. Au choix, les boîtiers HC 2500 et HC 5500 assurent la gestion électronique de l'appareil. Le boîtier HC 2500 contrôle et régule automatiquement le volume/ha. Le second propose en plus de gérer près de 98 parcelles. Il accède en option à la gestion automatique de coupure des tronçons. Deux autres boîtiers HC 6500 et HC 9500 utilisent un joystick multifonctions assurant les coupures de tronçons et les fonctions hydrauliques de l'appareil. Le constructeur propose par ailleurs une cuve frontale utilisable en réserve d'eau claire ou de bouillie. Un kit d'agitation, composé d'une pompe centrifuge, est d'ailleurs proposé avec cet équipement pour maintenir la bouillie homogène pendant le temps de vidange de la cuve arrière.  

BERTHOUD

  Berthoud commercialise quatre familles de pulvérisateurs portés : Alto, Force, Mack et Elyte, tous déclinés sous plusieurs versions. Toutes intègrent de série un attelage automatique et trois niveaux de filtration (au remplissage, à l'aspiration et au refoulement). Le modèle Force II, caractérisant l'entrée de gamme des appareils de plus de 1 000 litres, accède en série à une pompe à trois pistons Gama ou à une variante à pistons-membranes en version DPM. Il reçoit au choix les rampes à repliage manuel XR ou RA de 12 à 15 mètres ainsi que les versions à commande hydraulique RCSI / RLD et Multis de 12 à 21 mètres. Le milieu de gamme Mack II est, lui, équipé de rampes de 12 à 24 mètres pourvues d'une suspension Autostable à deux ou quatre bielles. Le modèle Elyte se décline pour sa part en trois versions de 1 000, 1 200 et 1 600 litres et accède à cinq modèles de rampes mesurant de 15 à 30 mètres. Pour assurer le contrôle de ses appareils, le constructeur propose plusieurs boîtiers électroniques. Le plus simple, le moniteur Berjust 2000 pilote le DPM Autorégleur. Le terminal DP Tronic EX, fonctionnant via un capteur de pression, affiche et mémorise les quatre principaux paramètres de pulvérisation à l'instar du volume/ha, de la pression, de la vitesse d'avancement et du nombre de litres appliqués. Le boîtier EC Tronic intègre la technologie bus CAN et s'accompagne d'une poignée multifonction ePilot sans fil assurant une gestion totale de l'appareil de l'extérieur et un pilotage individuel des tronçons.  

GYRLAND

  L'offre Gyrland en pulvérisateurs portés se compose des appareils Uniflow, Topflow, Highflow et Dualflow, tous équipés d'une structure de rampe en acier HLE. Le modèle d'entrée de gamme Uniflow, contenant de 600 à 1 200 litres, reçoit une rampe à repliage manuel en 12 et 15 mètres ou hydraulique en 12 mètres. Le modèle Highflow bénéficie pour sa part d'une rampe à repliage vertical de 21 ou 24 mètres pourvue d'une suspension à biellettes et d'un système d'amortissement piloté hydrauliquement. Cette gamme de pulvérisateurs peut être accompagnée de la cuve frontale Dualflow offrant une capacité de 1 100 ou 1 500 litres. Elle permet de transporter de l'eau claire ou de la bouillie. Pour la gestion de ses appareils, Gyrland propose le terminal de contrôle Hexxamax doté d'un écran couleur et tactile. Lorsqu'il est relié à un récepteur de signaux GPS, ce boîtier électronique autorise une coupure automatique des tronçons. De nombreuses options sont proposées en fonction des modèles telles que le DPAE par débitmètre seul, ou accompagné d'une barre de guidage et d'une antenne GPS, des filtres de tronçons, une tuyauterie intégrale en inox, une buse rotative de nettoyage de cuve et une station de lavage embarquée. Une série d'équipements, proposée uniquement sur les modèles Topflow et Highflow, comprend le DPAE par débitmètre, une barre de guidage, la coupure de tronçons par GPS, l'attelage automatique et les feux d'éclairage de rampe.  

VICON

  L'offre en pulvérisateurs portés iXter de Vicon se décline en quatre modèles : B10, B13, B16 et B18, pour des capacités allant de 1 000 à 1 800 litres. Ces différents appareils, compatibles avec une cuve frontale, intègrent au choix trois types de rampe (HPT, HOSA ET HC), toutes dotées d'une sécurité d'extrémité à retour automatique. La variante HPT à repliage horizontal, conçue en acier, compte cinq sections de pulvérisation. Le modèle HOSA de 15 mètres, fabriqué en aluminium, comporte cinq ou sept tronçons et bénéficie d'un repliage vertical en Z et unilatéral en option. La rampe HC est quant à elle proposée en cinq, sept et neuf sections, pour une largeur de travail comprise entre 18 et 30 mètres. Cette version en acier se replie à la verticale. Elle accède en option aux repliages asymétrique et unilatéral ainsi qu'à la géométrie variable. Les pulvérisateurs Vicon bénéficient en série d'un attelage automatique à triangle. Deux systèmes de gestion des vannes sont proposés pour la mise en oeuvre. Le système semi-automatique iXclean Confort contrôle le niveau de remplissage de la cuve. Le dispositif iXclean Pro, plus complet, assure la gestion 100 % électrique de toutes les fonctions depuis la cabine. Les pulvérisateurs iXter sont contrôlés via les boîtiers EC, FMC et Focus II. Les appareils disposant de la régulation Isobus se pilotent au choix à partir du moniteur Focus II, de la nouvelle génération de terminaux IsoMatch Tellus ou depuis la console compatible du tracteur.  

CARUELLE

  Le pulvérisateur porté Demeos Kappa de Caruelle, disponible en 800 et 1 000 litres, reçoit la rampe GDS à repliage manuel et suspendue mesurant 12 ou 15 mètres. Il est doté d'un mode de régulation par DPM électrique assurant un débit proportionnel au régime moteur en fonction de la vitesse choisie. Ses fonctions d'ouverture et de fermeture de la pulvérisation ainsi que ses sections se gèrent en cabine. Cet appareil se voit doté en option de l'attelage semi-automatique suspendu ou non-suspendu, d'une passerelle d'accès au trou d'homme, d'un jet rotatif de rinçage, d'un cardan téléspace et d'un correcteur de dévers hydraulique. L'Olympia S, modèle haut de gamme, présente une capacité de 1 000 ou 1 200 litres. Il loge la rampe Alouette, à repliage latéral, ou la variante Sitelle, à repliage vertical arrière, de 18 à 24 mètres à relevage sur parallélogramme. Les pulvérisateurs Caruelle sont munis d'une régulation par DPM, DPM électrique ou DPAE débitmétrique. Ils se complètent en option de la fonctionnalité GPS nav.oSpray intégrant un système de cartographie, une barre de guidage et une coupure de tronçons. La gestion du rinçage depuis la cabine et la compatibilité Isobus restent également optionnels.  

KUHN

  L'offre Kuhn en pulvérisateurs portés se divise en quatre familles : Optis, Omnis, Deltis et Altis. Le pulvérisateur Optis qualifie l'entrée de gamme du constructeur. Il est équipé d'une rampe de 2 à 16 mètres à repliage manuel et adopte une cuve de 600, 800 ou 1 000 litres. L'appareil Omnis, caractérisant le milieu de gamme, accède à deux types de rampes à repliage hydraulique. Le modèle en acier RHX, composé de deux bras à repliage arrière en X, mesure de 12 à 15 mètres. La variante en aluminium RVA, constituée de trois bras à repliage vertical, présente une envergure de 15 à 18 mètres. Les deux pulvérisateurs haut de gamme Deltis et Altis accèdent pour leur part à des rampes en aluminium mesurant respectivement de 15 à 24 mètres et de 18 à 28 mètres. Ils sont chacun dotés du relevage par parallélogramme Optilift. En complément, le constructeur propose une cuve frontale de 1 000 ou 1 500 litres en polyéthylène dotée d'une réserve d'eau claire pour le rinçage et d'un tuyau de transfert.  

LEMKEN

  Le constructeur allemand Lemken décline ses pulvérisateurs portés en trois familles : Sirius 8 HE, Sirius 10 HE et 10 SEH. La cuve de ces appareils, contenant de 900 à 1900 litres, se caractérise notamment par l'adoption de cloisons antiroulis limitant le balan du contenu sur route comme au champ. Les Sirius 8 accèdent à la rampe HE en 12 et 15 mètres à repliage horizontal arrière. Le Sirius 10 reçoit également cette variante ainsi que le modèle SEH à repliage vertical arrière mesurant de 15 à 30 mètres. La rampe HE intègre une suspension se réglant via des axes pendulaires combinés à des amortisseurs en caoutchouc réduisant les mouvements horizontaux. Le modèle SEH est équipé d'éléments amortisseurs indépendants et d'un correcteur de dévers hydraulique de série. La gestion du modèle Sirius 8 s'effectue à l'aide du boîtier Easyspray, incluant entre autres un bouton marche-arrêt de la vanne principale, un réglage de pression ainsi qu'une coupure de tronçons électrique et un affichage du verrouillage de la suspension. Le Sirius 10 se pilote quant à lui depuis le terminal Ecospray ou le boîtier de commande EcoControl-Premium. L'utilisateur peut par ailleurs opter pour la finition Megaspray compatible à la norme Isobus. Dans cette configuration, l'appareil intègre la coupure automatisée des tronçons et accède au guidage par GPS. Le catalogue des options comprend notamment la console Matrix assurant la coupure automatique des tronçons par GPS, l'éclairage de rampe à LED, le système de pendillards et un kit de lavage externe. Lemken ajoute une cuve frontale Gemini 5 ou 7 de 1 000 litres pouvant transporter de l'eau claire, une bouillie ou de l'engrais liquide.  

AGUIRRE

  L'offre en pulvérisateurs portés Aguirre se compose de quatre appareils de 1 000, 1 200, 1 500 et 1 800 litres. Quatre types de rampe A, B, C et D sont proposés en fonction du modèle. La variante TYPE A, disponible en 9,50 et 12 mètres à repliage manuel, est pourvue de trois tronçons de pulvérisation. La rampe TYPE B, de 12 et 14 mètres, compte trois ou cinq tronçons. Elle se replie manuellement ou hydrauliquement. Cette version se complète notamment en option d'un correcteur de dévers et de tubulures en inox. La rampe TYPE C, proposée en 15, 18 et 21 mètres, accède aux mêmes équipements optionnels avec en plus l'éclairage. Elle bénéficie d'un mécanisme hydraulique de repliage latéral à la verticale et possède cinq ou sept tronçons. Enfin, la TYPE D, de 24 mètres d'envergure, se replie hydrauliquement à la verticale et dispose de sept ou neuf tronçons. Celle-ci, comme les TYPE B et C, adopte une suspension pendulaire et des porte-buses quadrijets. Le constructeur propose également quatre types de régulation, dont deux en DPM (commande manuelle ou électrique) et deux en DPAE (électronique simple fournie par TeeJet ou solution Topcon avec coupure automatique des tronçons par GPS). Une cuve frontale d'une capacité de 1 000 ou 1 500 litres permet d'accroître l'autonomie.  

TECNOMA

  L'offre Tecnoma en pulvérisateurs portés se compose des appareils Premis, Xenis et Maxis. Le modèle Xenis, caractérisant le milieu de gamme Tecnoma, est commercialisé en 800, 1 000 et 1 200 litres. Il est proposé avec trois types de rampes : GC de 12 et 15 mètres à repliage arrière en croix manuel ou hydraulique, GDM à repliage vertical arrière en 15 et 18 mètres et HLE à repliage latéral de 15 à 21 mètres. Le Xenis reçoit une pompe à pistons-membranes débitant de 135 l/min en standard, voire 160 l/min en option. Il accède à trois types de régulation : Regulair, Electra et Tectronic. Le modèle haut de gamme, Maxis, est quant à lui commercialisé en 1 200 et 1 600 litres. Trois rampes sont proposées sur cet appareil. Il s'agit des modèles GMD et RA à repliage vertical arrière en largeurs respectives de 18 mètres et de 20 à 28 mètres, puis de la variante HLE à repliage latéral de 20 à 28 mètres. De nombreuses options sont communes aux appareils Xenis et Maxis, telles que le système antidébordement de cuve TecFlow, le kit composé d'un enrouleur et d'une lance facilitant le rinçage extérieur, des phares de travail de rampe ainsi que des buses d'extrémité de rampe. D'autres équipements, tels que la gestion du remplissage de cuve assistée, l'automatisme de contrôle de la hauteur de rampes, ainsi que la centrale hydraulique embarquée ne sont disponibles que sur les modèles Maxis 1200 et 1600.  

SEGUIP

  L'offre Seguip débute avec les pulvérisateurs LX, segmentés en deux modèles LX1 puis LX2, et PXm. Ces appareils adoptent au choix les rampes GD et GDS de 6 à 15 mètres. Selon la finition, ils bénéficient d'une suspension à pivot dynamique souple sur la rampe GDS, d'un relevage de rampe hydraulique et du contrôle de dévers. Ces pulvérisateurs accèdent à trois types de régulation : pression constante, DPM manuel ou DPM électrique. Les PX 80 et PX 100 caractérisant le milieu de gamme accèdent à deux modèles de cuves respectifs de 800 ou 1 000 litres, et aux rampes à repliage hydraulique TX de 12 à 18 mètres. Ils disposent des régulations par DPM manuel ou DPM assisté. Cette dernière solution fonctionne avec les boîtiers oSpray 506 et oSpray 606. Haut de gamme, le pulvérisateur VXp reçoit une cuve de 1 000 ou 1 200 litres, et une rampe de 18 à 24 mètres TSX à repliage latéral ou à repliage arrière TVS.  

ARLAND

  Le constructeur breton Arland, filiale de Buisard, commercialise les trois familles de pulvérisateurs portés Prova, Atlon et Alcyon. La gamme Prova comprend des appareils de 800, 1 000 et 1 200 litres disponibles avec trois types de rampe : repliage manuel ACM en 12 ou 15 mètres, hydraulique verticale ACS en acier en 15, 16 ou 18 mètres et hydraulique ALS en aluminium en 18, 20, 21 ou 24 mètres. La série Atlon se compose de pulvérisateurs de 1 300, 1 600 et 1 900 litres accédant à deux types de rampes en aluminium : ALS, de 15 à 24 mètres à repliage latéral, ou ALX de 15 à 30 mètres à repliage vertical arrière. Les trois modèles Atlon se complètent avec de nombreuses options, telles qu'un compteur de remplissage autonome simple ou avec arrêt automatique, une antenne GPS, des phares de travail, une coupure de tronçons par GPS et un kit de rinçage extérieur. En complément, les modèles Atlon et Alcyon reçoivent une jauge électronique et une interface compatible avec une barre de guidage. Arland propose depuis peu une cuve frontale déclinée en deux versions, l'une en « eau claire » et l'autre en « pulvérisateur autonome ». Ces deux solutions utilisent une cuve principale de 1 100 ou 1 500 litres ponctuée d'une vanne d'isolement et conjuguée à une cuve de rinçage de 120 litres avec lave-mains. Elles disposent d'un chariot de stockage en option. La variante dénommée « pulvérisateur autonome » se caractérise par l'adoption d'une pompe à pistons-membranes de 100 l/min à entraînement hydraulique. Elle s'accompagne d'un boîtier de commande supervisant les fonctions de pilotage de la pulvérisation, du pompage dans la cuve de rinçage et du rinçage extérieur de la cuve.    

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Manutention

Un minipelle à zéro déport de 2,3 t pour Yanmar

Travail du sol

Horsch confirme sa vision de l'agriculture hybride

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : les mesures (partie 3)

Essai tracteur

Essai Massey Ferguson 7719S, tout d'un grand

Presse à chambre variable

Des balles rondes atteignant 140 kg/m3 chez Kuhn

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : le point technique (partie 2)

Entretien du paysage

L'épareuse Ferri TP 510 remplace la TP 51

Entretien du paysage

Une portée de 16 m pour le broyeur automoteur Athena d'Energreen

Manutention

Un pelle sur pneus Liebherr de 14 t