Les remorques autochargeuses : le point sur les machines de plus de 20 m3

Les remorques autochargeuses : le point sur les machines de plus de 20 m3

Les agriculteurs et les entrepreneurs de travaux agricoles accordent une grande attention à la qualité et à l'organisation des chantiers de récolte. Pour l'ensilage d'herbe, les remorques autochargeuses sont préférées aux ensileuses automotrices chez certains professionnels. Elles embarquent aujourd'hui des solutions techniques intéressantes, telles que l'affûtage automatique des couteaux, rendant leur utilisation plus confortable. Leur polyvalence s'est aussi particulièrement améliorée avec la possibilité, désormais, de les exploiter également, selon les marques et les modèles, comme de simples remorques à ensilage voire pour la distribution des fourrages. Les constructeurs acteurs dans ce domaine sont assez nombreux et disposent souvent d'un catalogue particulièrement étoffé. Dans ce tour de marché, Matériel Agricole recense l'offre de neuf constructeurs en ciblant les modèles présentant un volume DIN de chargement supérieur ou égal à 20 m3.

BÉLAIR

  La firme familiale Bélair, installée à Parigné en Ille-et-Vilaine, a dévoilé au Sima les remorques autochargeuses Caraque en complément de ses modèles Gabare dotés, eux, d'un système de fauche en direct adapté à l'affouragement en vert. La gamme Caraque se compose de sept modèles contenant de 24 à 44 m3 (volume DIN). Chacune de ces machines dispose d'un pickup de 540 mm de diamètre et d'un rotor hacheur de 600 mm pourvu d'étoiles de 10 mm d'épaisseur. Les quatre premiers modèles (2440, 2846, 2846L et 3252) reçoivent un ramasseur de 1,75 m de large et une unité de coupe à 36 couteaux. Les trois autres variantes (3965, 4270 et 4472) logent un pick-up de 2 m et un système de hachage comptant 43 couteaux. Tous affichent une longueur de coupe théorique des brins de 45 mm. L'entraînement du rotor est réalisé par une chaîne à graissage automatique. L'acheminement de la matière, de l'avant vers l'arrière, utilise quatre chaînes plates à barrettes. Les Caraque possèdent un châssis en profilé reposant sur un essieu tandem. Elles bénéficient d'une flèche d'attelage ajustable en hauteur grâce à deux vérins hydrauliques reliés à une boule d'azote. Sur ces remorques autochargeuses, le constructeur breton monte au choix trois configurations de vidange : porte arrière hydraulique, porte arrière hydraulique avec deux démêleurs mécaniques ou avec trois démêleurs mécaniques et tapis de distribution. De nombreuses options sont disponibles au catalogue, telles que les deux démêleurs mécaniques, l'essieu suiveur, l'essieu suiveur forcé, la commande du fond mouvant depuis l'arrière de la machine, la caméra avec moniteur en cabine, le volet avant hydraulique, le crochet d'attelage arrière, les garde-boue, la pesée embarquée, la porte d'accès latérale...  

VICON

  L'offre en remorques autochargeuses Vicon est constituée des familles Feedex, Rotex et Rotex Combi, contenant de 22 à 44 m3 DIN. Les modèles Feedex accèdent à l'ameneur à peignes Rotocontrol, complété ou non d'un système de coupe à 33 couteaux escamotables hydrauliquement. Ils peuvent loger, selon le modèle, deux rouleaux de dosage arrière ainsi qu'un tapis de déchargement latéral, à droite ou à gauche, pour l'affouragement journalier. Excepté les 422 et 440, l'ensemble des modèles Feedex dispose d'une Superstructure rabattable mécaniquement ou hydrauliquement en option sur les Feedex 360S et 360T. Les machines Rotex adoptent un pick-up à six rangées de dents, sans came, ainsi qu'un rotor en forme de V, baptisé « V-Max », composé d'étoiles à neuf branches. Les modèles haut de gamme Rotex Combi bénéficient du pick-up Maxiflow, suspendu en son centre et intégrant 96 dents disposées en V sur six rangées. Elles reçoivent également un rotor hacheur de 800 mm de diamètre combiné à un système de coupe à 40 couteaux. Ces machines logent une paroi frontale rabattable, des projecteurs d'intérieur de caisse, une porte latérale d'accès et trois rouleaux de déchargement. Elles se contrôlent en cabine depuis le terminal Isobus IsoMatch Tellus ou par le boîtier Focus du constructeur.  

SCHUITEMAKER

  L'offre Schuitemaker en remorques autochargeuses Rapide comprend trois séries - 10, 100 et 1000 - de 31 à 60 m3 de volume DIN. La lettre incluse dans l'appellation informe sur l'équipement arrière : sans démêleur (S), avec deux démêleurs (W), avec trois démêleurs et tapis de distribution (V). Chacune de ces remorques peut loger une plaque frontale rabattable hydrauliquement baptisée « Rapidestream ». Les machines de la série 10 affichent un volume de chargement de 31 à plus de 40 m3 grâce à ses rehausses latérales de 40 cm de série. La Rapide 75, allongée de 2 m par rapport à une Rapide 55, est pourvue de rehausses de 50 cm et d'une demi-lune de compaction (sorte de gros déflecteur) située à l'avant. Chacune loge un rotor de 1,80 m de large composé d'étoiles à sept rangées de dents de 20 mm  

STRAUTMANN

  La gamme de remorques autochargeuses de l'Allemand Strautmann se compose de sept familles présentant des capacités DIN de 23 à 50 m3. Les modèles Vitesse reçoivent un pick-up à cinq rangées de dents mesurant 1,80 m de large. Ils sont pourvus d'un ameneur à peignes combiné à un dispositif de coupe à 37 couteaux. Les remorques Super-Vitesse affichent un volume de chargement de 29 ou 33 m3. Elles adoptent un ramasseur à huit rangées de dents montées en spirale d'une largeur de 1,80 m. Leur rotor d'alimentation est associé à un dispositif de coupe doté de 36 couteaux. Ces variantes accueillent à l'arrière, en option, trois rouleaux de dosage, ainsi qu'un tapis de distribution latéral. Enfin, les Tera-Vitesse, d'un volume DIN de chargement maximal de 50 m3, se parent d'un pick-up de 2,12 m de large comptant six rangées de dents. Elles logent un rotor d'alimentation combiné à un dispositif de hachage à 50 couteaux. Ces machines haut de gamme se complètent en option d'une bâche supérieure à repliage hydraulique pour sécuriser le transport.  

PÖTTINGER

  L'Autrichien Pöttinger propose une large gamme de remorques autochargeuses ou ensileuses avec des capacités DIN de 20,5 à 49,5 m3. Le numéro de chaque matériel fait référence au volume de chargement à pressage moyen. Les lettres font, elles, référence à l'équipement présent sur la machine. Ainsi, le « L » qualifie les versions sans rouleaux doseurs arrière, tandis que le « D » indique la présence de ces organes de vidange. Les remorques autochargeuses Euroboss et Primo, d'un volume de chargement DIN de 20,5 à 38,5 m3, disposent d'un ameneur à peignes. Les remorques ensileuses Faro, Europrofi, Torro et Jumbo offrent quant à elles  un volume DIN de chargement de 23,5 à 49,5 m3. Elles bénéficient d'un ameneur rotatif de 750 ou 800 mm de diamètre équipé d'étoiles et pourvu de couteaux à double face. Pöttinger propose de nombreux équipements en fonction des modèles : dispositif d'affûtage automatique des couteaux Autocut, timon hydraulique, pick-up de 2,36 m de large, rouleau de jauge derrière le pick-up, repliage hydraulique des roues de jauge pivotantes, graissage automatique des chaînes et du pick-up, tapis de déchargement latéral de 890 mm avec commande à l'arrière de la machine, feux de gabarit, fond mouvant à deux vitesses...  

DEUTZ-FAHR

  Deutz-Fahr, dont les remorques autochargeuses sont commercialisées en France par le groupe Kverneland, propose les gammes FeedMaster et RotoMaster. Les modèles FeedMaster reçoivent un pick-up à cinq rangées de dents et un ameneur à quatre ou cinq peignes. Leur dispositif de coupe compte 33 couteaux. Les variantes haut de gamme RotoMaster bénéficient d'un pick-up de 2 ou 2,10 m de large à six rangées de dents. Elles intègrent le rotor V-Max de 800 mm de diamètre à neuf rangées de dents disposées en V. Ce rotor, entraîné par un boîtier à bain d'huile, est protégé par une sécurité à cames. Il s'accompagne d'un dispositif de coupe à 35 couteaux à simple face pourvus chacun d'un ressort de sécurité. Dotées d'un fond mouvant à quatre chaînes, les remorques autochargeuses RotoMaster disposent, selon les modèles, d'un timon ajustable hydrauliquement en hauteur et se complètent en option de l'attelage à boule, d'un essieu suiveur et du freinage pneumatique.  

CLAAS

  Deux gammes - Quantum et Cargos - composent l'offre en remorques autochargeuses de l'Allemand Claas. Les remorques Quantum bénéficient d'un haut de caisse ajouré ou tôlé, différent en fonction de la variante (P ou S). Elles reposent sur deux essieux et présentent un volume DIN de 28 à 37 m3. Les Cargos disposent de deux ou trois essieux et emportent de 30 à 50 m3 DIN. Le pick-up à cames de ces machines, doté de cinq rangées de dents, est entraîné hydrauliquement par le circuit load sensing. Il se complète en option d'une suspension ainsi que d'une roue de jauge centrale arrière. Les remorques autochargeuses Claas disposent d'un rotor hacheur de 860 mm de diamètre composé d'étoiles à neuf branches montées en spirale. Cet organe est associé à des couteaux à simple tranchant, au nombre de 33 sur les Quantum et de 40 sur les Cargos 9000, intégrant une sécurité par ressort. Il est en revanche combiné à 40 couteaux à double face, donc réversibles, sur les Cargos 8000. Le fourrage haché est transporté par des barrettes profilées et boulonnées sur quatre chaînes. Le constructeur propose divers équipements sur ces remorques : kit d'éclairage à LED, dispositif de remplissage automatique par capteur installé sur la tôle supérieure avant ou via un capteur de couple sur le rotor ainsi qu'une unité de ramassage (pick-up + rotor d'alimentation) entièrement démontable. Sur les remorques Cargos, l'opérateur a la possibilité de démonter les rouleaux doseurs, pour un gain de charge de 500 kg, et de les remplacer par de simples tôles latérales. En cabine, les autochargeuses sont contrôlées via un boîtier Claas Operator ou Communicator II. Les Cargos accèdent en option à un terminal Isobus et à une imprimante de bord.  

KRONE

  Krone propose les gammes de remorques autochargeuses AX, MX et ZX d'un volume DIN compris entre 25 et 53 m3. Ces modèles, dotés de deux ou trois essieux selon la capacité, se déclinent en variantes L, GL, D et GD. La finition L se caractérise par l'utilisation d'une caisse munie de rehausses rabattables en filet. Les remorques GL reçoivent des rehausses pleines. Les variantes D combinent des rehausses en filet rabattables à des rouleaux démêleurs et, enfin, les GD associent des rehausses pleines aux rouleaux démêleurs. Chacun de ces matériels adopte le pick-up EasyFlow entraîné par chaîne et dépourvu de came de guidage. Ce ramasseur bénéficie d'une suspension pendulaire et de deux roues de jauge. Il se complète en option de deux roues prenant place à l'arrière de son châssis. Les remorques autochargeuses AX logent un rotor de 760 mm de diamètre pourvu de 33 étoiles à six rangées de dents montées en spirale. Elles adoptent un dispositif de coupe permettant d'engager 0, 16 ou 32 couteaux à simple face. Les modèles MX et ZX intègrent, quant à eux, un rotor hélicoïdal de 880 mm de diamètre formé par des étoiles à huit branches. Le dispositif de coupe compte 41 couteaux à simple face sur les MX (sélection de 0, 20, 21 ou 41 couteaux) et 46 sur les ZX (activation de 0, 23 ou 46 couteaux). Tous les dispositifs de coupe précédemment cités intègrent une sécurité individuelle par ressorts réglables, un déverrouillage hydraulique pour sortir les couteaux usagés et un verrouillage automatique. Celui équipant les remorques ZX s'accompagne en plus du dispositif d'affûtage automatique SpeedSharp. Proposé de série sur les ZX et en option sur les AX et MX, le système de chargement automatique PowerLoad commande l'avancement du fond mouvant (incliné vers l'avant sur toutes les gammes) en fonction de la densité du fourrage présent dans la caisse. Les modèles AX et MX sont pilotés au choix via les moniteurs Alpha et Delta, ou par les terminaux Isobus CCI, voire par celui du tracteur. L'autochargeuse ZX accède aux boîtiers de commande Gamma et CCI 100. Elle se gère également grâce au terminal Isobus du tracteur. Par ailleurs, Krone propose de nombreux équipements en fonction des modèles tels que le tapis de distribution latéral, les rouleaux démêleurs arrière pour l'ensilage d'herbe (deux ou trois), plusieurs caméras, l'essieu suiveur, le freinage pneumatique, la pesée embarquée, la gestion automatique de la vitesse de déchargement...  

LELY

  La gamme de remorques autochargeuses Tigo, commercialisée par le Néerlandais Lely, se décline en 12 familles pour des volumes DIN oscillant entre 22 et 54 m3. Ces matériels reçoivent un pick-up à cinq ou sept rangées de dents dépourvu de chemin de came. Les modèles Tigo S disposent d'un ameneur à trois ou cinq peignes. Ils accèdent à une structure repliable réduisant leur hauteur pour le remisage, par exemple. La variante ST bénéficie d'un centre de gravité plus bas et d'un essieu plus large que son homologue S afin de gagner en stabilité. Les Tigo R logent un rotor de 800 mm de diamètre pourvu d'étoiles à cinq rangées de dents. Ces machines de milieu de gamme présentent des caractéristiques similaires à celles de leurs consoeurs de la série S, mais leur capacité s'avère toutefois supérieure. La déclinaison RD se distingue par l'adoption de deux ou trois rouleaux de dosage à l'arrière. Elle se complète en option d'un tapis de distribution bilatéral mesurant 550 ou 700 mm de large, afin de décharger le fourrage directement dans un couloir d'alimentation. Les variantes PR et XR bénéficient d'un rotor de 800 mm de diamètre composé d'étoiles à sept branches. Elles disposent d'une paroi frontale inclinable pour compresser le fourrage dans la caisse. La Tigo XR, proposée en deux ou trois essieux, intègre de série le freinage pneumatique et deux vitesses de fond mouvant. Un système de pesée embarquée ainsi qu'une monte de pneumatiques en taille 800/45 R26,5 sont proposés en option sur ce gros modèle.      

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Semoir direct

Le semoir Simtech aux boudins en élastomère

Arracheuse intégrale à betteraves

Les heures n’effraient pas la Ropa EuroTiger V8-4

Pulvérisation

Basf transfère les bidons en sécurité

Utilitaire

Un SSV à pris attractif chez Can-Am

Pommes de terre

Un système anti-érosion chez AVR

Broyeur à axe vertical

Un gyrobroyeur rigide Quivogne de 3,50 m

Pommes de terre

Réglage d'une arracheuse à pommes de terre

Station météo

Weenat aide les irrigants

Pommes de terre

Un transbordeur Downs Geo de 22 tonnes