Contenu réservé aux abonnés

Essai TélescopiqueClaas Scorpion 741 Varipower, Le point technique (partie 2)

Claas Scorpion 741 Varipower, Le point technique (partie 2)
(©H.E.)

Dans cette partie, nous vous proposons de nous attarder sur chaque élément du chargeur télescopique Claas Scorpion, à savoir , le châssis, la cabine, le moteur, la transmission et l'hydraulique.

Un châssis étroit

Le Scorpion 741 Varipower repose sur un châssis mécanosoudé d’une épaisseur de 15 mm auquel viennent se fixer, à droite, le module du moteur et, à gauche, la cabine. Côté gabarit, la largeur totale de la machine ne dépasse pas les 2,40 m, soit 12 cm de moins que ses grands frères, les Scorpion 746 et 756. Cette différence lui permet de se faufiler plus facilement dans les bâtiments d’élevage. Sa hauteur hors-tout est inférieure à 2,50 m. Son empattement, quant à lui, mesure 2,85 m. Le point d’ancrage du pied de flèche, plus bas de 10 cm en comparaison avec les Scorpion d’ancienne génération, abaisse, selon le constructeur, le centre de gravité et améliore la stabilité de l’engin.

Sept modèles de Scorpion
943

Vous avez lu 13% de l'article

Vous devez vous abonner pour lire cet article en entier.

Connexion Création d'un compte Voir les offres d'abonnements

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : les mesures (partie 3)

Essai tracteur

Essai Massey Ferguson 7719S, tout d'un grand

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : le point technique (partie 2)

Essai chargeuse

La chargeuse Schäffer 9640 T joue les gros bras

Essai tracteur

Fendt 1046 Vario : bête de somme (partie 1)

Essai tracteur

Fendt 1046 Vario : le point technique (partie 2)

Essai tracteur

Fendt 1046 Vario : les mesures (partie 3)

Direction

Claas se dote d’un directeur général

Passion

Une batteuse Claas Dominator 98 DS toujours au travail