Contenu réservé aux abonnés

Semoir d'occasionSulky Xéos HD : Une combinaison pour tous les sols

Ce semoir ne présente ni bosses ni rayures, laissant présager un soin particulier apporté par son précédent propriétaire.
Ce semoir ne présente ni bosses ni rayures, laissant présager un soin particulier apporté par son précédent propriétaire.

La gamme Xéos de Sulky, lancée en 2010, a pris la relève des combinés de semis SPI, qui ont fait la renommée de la marque sur ce segment. Doté d’une conception simple, le Xéos HD ne souffre pas de gros défauts. Nous nous sommes rendus sur le parc d’occasion de la concession Duret SA, en Eure-et-Loir, pour détailler tous les points à vérifier avant de se lancer dans l’achat d’un tel outil.

L'aspect général et la trémie

L’allure globale du semoir en dit long sur le soin apporté par son ancien propriétaire. Assurez-vous que tous les composants sont bien présents. Vérifiez que la trémie ne présente ni bosses ni rayures prononcées, lesquelles pourraient endommager la peinture. Contrôlez l’intégrité de sa bâche, le fonctionnement et le verrouillage de son système d’ouverture. Si vous avez besoin des traceurs et des disques de jalonnage, assurez-vous que ceux-ci sont présents et en bon état de fonctionnement. Si le semoir en est équipé, inspectez la roue doseuse, dont le palier peut connaître une certaine usure. Un jeu minime est admis dans l’axe supportant cette roue.

La bâche ne souffre pas de déchirures, et son système de fermeture fonctionne correctement.
1429

Vous avez lu 8 % de l'article

Vous devez vous abonner pour lire cet article en entier.

Ou

Profitez de Matériel Agricole en intégralité et gratuitement pendant 1 mois ! 

*Offre sans engagement

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Parts de marché 2020
Occasion

Pulvérisateur Amazone UX, un dévoreur d'hectares

Parts de marché 2020

Immatriculations en 2020 des semoirs traînés

Parts de marché 2020
Parts de marché 2020
Parts de marché 2020
Essai tracteur

Vidéo : New Holland T8.380 Genesis, retour vers le futur