Contenu réservé aux abonnés

Épandeur à fumier d'occasionL'entretien est la clé !

L'entretien est la clé !

D’une manière générale, les machines bien entretenues constituent de meilleures affaires lorsqu’il s’agit d’investir dans un matériel d’occasion. Ceci est d’autant plus vrai pour les épandeurs à fumier, puisque les matières qu’ils transportent peuvent rapidement transformer leurs caisses en dentelle. Nous avons rencontré un concessionnaire qui a sélectionné deux modèles afin d’en apprécier les différences.

La caisse et la structure en général

Les épandeurs à fumier sont des machines bénéficiant d’une construction relativement simple. L’ensemble de leurs composants gravitent autour d’une caisse, dont la mission est de contenir le fumier, mais aussi de jouer le rôle de châssis. Prenez donc le temps d’en inspecter les moindres détails. Traquez la corrosion et les éventuelles fissures, en particulier au niveau des soudures. L’un des épandeurs de notre concessionnaire présente de vilaines cicatrices, laissées par des dents de chargeur. L’une d’elles a même traversé la tôle, si bien qu’une plaque soudée par-dessus bouche le trou. Si ce genre de séquelles se localise rapidement, il traduit surtout un manque d’attention vis-à-vis du matériel lors de son utilisation. Au contraire, un épandeur comportant une caisse exempte de chocs, et des rehausses en bon état, laisse penser que son propriétaire en prenait soin. Jetez un coup d’œil sous la caisse et dans ses recoins. L’absence de matière à ces endroits indique que l’appareil a été correctement lavé. Dans le cas contraire, et au fil des années, le fumier resté au contact de l’acier peut l’avoir dégradé. Vérifiez la présence de l’échelle et que celle-ci ne soit pas tordue. En général, les épandeurs comportent une grille en haut de leur face avant afin de protéger le tracteur d’éventuelles projections de pierres par les hérissons. Inspectez l’état de cette grille et, lorsqu’elle est démontable, sa bonne fixation.

L’épandeur Buchet ne souffre pas de déformations majeures au niveau de sa caisse et de sa structure supérieure.
Cette plaque soudée sur la paroi dissimule une perforation probablement provoquée par une dent de chargeur.
Lorsqu’une centrale hydraulique équipe l‘épandeur, vérifiez le niveau et l’absence de fuite ou de déformation de son réservoir.
La grille surplombant la paroi frontale de cet épandeur a souffert, de même que ses supports latéraux, tordus.

 

Attelage et train roulant

1665

Vous avez lu 18 % de l'article

Vous devez vous abonner pour lire cet article en entier.

Ou

Profitez de Matériel Agricole en intégralité et gratuitement pendant 1 mois ! 

*Offre sans engagement

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Matériels d’épandage

La Covid n’a pas empêché Samson de grandir

Presse haute densité

Des presses New Holland bien carrées

Télescopique d'occasion

Merlo Turbofarmer : un engin confortable