Contenu réservé aux abonnés

Seconde mainNoremat Magistra d'occasions : des épareuses prévues pour un usage intensif

Noremat Magistra d'occasions : des épareuses prévues pour un usage intensif

Depuis sa première présentation en 1998, la famille d’épareuses Magistra du constructeur meurthe-et-mosellans Noremat constitue le plus gros des ventes parmi les modèles à destination des usages intensifs.

L'épareuse Magistra se décline actuellement en sept versions, de 5,5 à 8,3 m de portée horizontale, et reçoit trois configurations de bras. Les Magistra présentes sur le marché de l’occasion proviennent essentiellement d’entreprises spécialisées dans ce type de prestation, ainsi que des collectivités. Nous nous sommes rendus chez Maneko, à Toul, société qui effectue le reconditionnement et la remise en état des machines reprises par les commerciaux de Noremat, afin de recueillir les points à vérifier avant un achat en occasion. 

Les points clés 

Scrutez la machine sous toutes les coutures

L’épareuse Magistra du constructeur Noremat étant conçue pour les usages intensifs, elle peut se trouver sur le marché de l’occasion avec un nombre d’heures au compteur très important. Un premier coup d’œil donne déjà une idée de l’entretien et de l’attention globalement portés à l’outil. Attelez si possible la machine, car cette étape primordiale va permettre de visualiser plus facilement l’ensemble des composants. Lors du dépliage du bras et de ses différents mouvements hydrauliques, assurez-vous de l’absence d'un jeu excessif au niveau des axes et des bagues. Le mieux est d’actionner tous les mouvements les uns après les autres. En présence d’une usure importante, un bruit de succion, produit par la graisse, peut être entendu. D’ailleurs, cette dernière doit être présente aux différents points d’entretien de la machine. La deuxième partie des vérifications concerne le bâti en lui-même. Avec le temps et une conduite énergique, des soudures peuvent présenter des points de fatigue malgré les différents systèmes de protection intégrés à l’épareuse. Suivez du regard les cordons de soudure. L’attelage de la Magistra s’effectue dans tous les cas sur le pont arrière du tracteur par un châssis d'adaptation. Sur les modèles équipés d’un balancier télescopique, assurez-vous de l’état des patins en téflon en déployant l’extension et en surveillant d’éventuels mouvements parasites.

Suivez du regard les différentes soudures à la recherche d’éventuelles fissures.
L’attelage d’une Magistra s’effectue directement et exclusivement sur le pont arrière du tracteur.
Surveillez l'absence d'un jeu important au niveau des différents axes.

Vérifiez les éléments de sécurité

1193

Vous avez lu 28 % de l'article

Vous devez vous abonner pour lire cet article en entier.

Ou

Profitez de Matériel Agricole en intégralité et gratuitement pendant 1 mois ! 

*Offre sans engagement

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Faucheuses-débrousailleuses

Maneko met des pièces sur la toile

Presse haute densité d'occasion

Massey Ferguson 2270 : La valeur sûre