TechniqueHydraulique : les pompes à pistons axiaux

Dans un circuit hydrostatique, le débit est une des sources principales de pertes, donc de la chute du rendement. Les constructeurs s’emploient à transmettre la puissance au moyen de débits les plus faibles possibles, ce qui contraint à travailler sous des pressions élevées.

Pour l’instant les pompes à débit variable capables de débiter sous de fortes pressions avec une fiabilité maximale, sont les pompes à pistons.

La pression d’utilisation des pompes à pistons axiaux se situe à environ 450 bars.

Ces pompes sont particulièrement adaptées aux transmissions hydrostatiques de puissance car elles sont fiables et d’une durée de vie importante.

Les pompes à pistons à cylindrée fixe peuvent être à axe brisé ou bien axiales. Les pompes à pistons à cylindrée variable sont à axe brisé, axiales ou bien radiales.

Le nombre de pistons a une très grande influence sur la régularité du débit. Un nombre de cylindres adéquat permet de ne pas avoir de rotation saccadée, notamment lorsque le régime de rotation est faible et le couple élevé.

 

Cette pompe à pistons axiaux est à débit variable. Elle est représentée en débit maximal. Lorsque le plateau inclinable est vertical, le débit s’annule. On considère le rapport de réduction entre la pompe et son moteur hydraulique comme infini, ce qui correspond au point mort. L’inclinaison du plateau dans l’autre sens, inverse le débit et permet la marche arrière. Ces pompes ont un excellent rendement d’environ 95%.

Les pistons sont alternativement en admission puis en refoulement. Les fluctuations de débit sont d’autant plus importantes que le nombre de pistons est faible. Un nombre pair de pistons a une influence négative considérable sur la régularité du débit. Par exemple, le pourcentage de fluctuations de débit pour une pompe à trois pistons est de 13,4% mais de 29,3% si elle en possède 4. Une pompe à huit pistons présente 7,8% d’irrégularités, alors que ce pourcentage est ramené à 1% seulement pour une pompe à 11 pistons.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Essai Télescopique

Claas Scorpion 741 Varipower, Le point technique (partie 2)

Essai tracteur

Essai Case IH Luxxum 120, Le point technique (partie 2)

Technique

La liaison tracteur-sol : le patinage

Technique

Tout ce qu'il y a à savoir sur les capteurs

Technique

Capteurs : le capteur inductif à reluctance variable

Technique

Les capteurs : le capteur à effet Hall

Technique

Les capteurs : les capteurs ils

Technique

Hydraulique : tout ce qu'il faut savoir sur les pompes

Technique

Hydraulique : les pompes à engrenage