Exercice 2015-2016Claas en léger repli

Claas en léger repli
Pour son dernier exercice se terminant le 30 septembre 2016, Claas n'a pas pu empêcher  son chiffre d'affaires d'afficher un repli modéré de 5,4 % (3,63 Md€). Le constructeur allemand se console en observant qu'il est parfois mieux parvenu à maintenir le niveau de ses ventes et de sa rentabilité que certains de ses grands concurrents. Mais, comme eux, il n'a pas pu éviter de ressentir les effets de la chute des prix des céréales ou du lait dans la demande en machines agricoles. Ses ventes se sont montrées particulièrement difficiles en Allemagne où il perd 11,2 % de son chiffre d'affaires. La France, en revanche, son deuxième grand marché, a  légèrement progressé de 1 %. Mais le dopage fiscal de la loi Macron a eu pour effet d'accentuer la saisonnalité des affaires. 80 % des ventes de moissonneuses-batteuses ont été conclues en six mois, d'octobre à mars. 45 % des celles de tracteurs ont été signées en trois mois, d'octobre à décembre.  Malgré cela, le constructeur a maintenu ses parts de marché dans notre pays. Il revendique 40 % de pénétration en moissonneuses-batteuses et 12 % en tracteurs. Dans les autres pays, il a connu des situations contrastées. L'Europe de l'Est lui a réservé le meilleur accueil en lui permettant d'augmenter son chiffre d'affaires de 24 % (322 M€). Ses investissements dans l'usine russe de Krasnodar et ses productions locales de moissonneuses-batteuses Tucano lui ont permis de se voir gratifier de titre de constructeur russe et donc de bénéficier des prérogatives locales en termes de financement ou de fiscalité. En revanche, en dehors de l'Europe, il a eu plus de mal à trouver des ouvertures et il a vu son chiffre d'affaires fortement baisser sur des pays tels que les États-Unis ou la Chine. L'activité en baisse et la poursuite d'investissements en développement de nouveaux produits ont mécaniquement affecté la rentabilité du constructeur allemand. Il annonce un résultat avant impôts de 93 M€ contre 158 M€ sur l'exercice précédent.   Exercice 2015-2016 se  terminant le 30 septembre Chiffre d'affaires : 3,631 Md€ (- 5,4 %) Résultat net : 37,6 M€ (- 68 M€) Effectif : 11 300 salariés Dépenses de R&D : 213,7 M€ (+ 5,3 %)

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Manutention

Un minipelle à zéro déport de 2,3 t pour Yanmar

Travail du sol

Horsch confirme sa vision de l'agriculture hybride

Enseignement

Top 15 des bacs pro agroéquipements 2018

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : les mesures (partie 3)

Entreprises de travaux agricoles

Les prestations complètes en plein boom

Essai tracteur

Essai Massey Ferguson 7719S, tout d'un grand

Presse à chambre variable

Des balles rondes atteignant 140 kg/m3 chez Kuhn

Fiscalité du GNR

Tensions en vue sur les chantiers

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : le point technique (partie 2)