Commerce internationalNet recul du marché du tracteur en Europe

Net recul du marché du tracteur en Europe
Le Cema, l'association européenne des industriels du machinisme agricole, a comptabilisé un recul de 6,7 % des immatriculations de tracteur en 2016. Les deux plus importants marchés, la France et l'Allemagne, affichent des baisses de 6 et 10,8 %. Les troisième et quatrième marchés, l'Italie et le Royaume-Uni, pour leur part, sont parvenus à mieux résister. Ils n'annoncent que des très légères baisses de 1 %. Dans les autres pays, les situations sont des plus diverses. La Hongrie déplore la plus forte baisse avec 28 % et la Croatie se félicite de la plus nette amélioration avec + 73 %. L'Espagne de son côté se démarque en progressant de 7,8 %. La plupart ont constaté des dynamiques comparables d'immatriculations sur l'année. Le net recul au premier et au second trimestre a été suivi, en septembre, d'un sursaut lié à l'immatriculation avant le 1er octobre des tracteurs de 75 à 175 ch équipés de moteurs stage IIIB, puis, à nouveau, d'une forte baisse à la fin de l'année. Par tranche de puissances, quelques catégories ont su progresser, notamment les moins de 50 chevaux, les 150 à 175 ch et les plus de 250 ch. Pour les autres, le déclin peut atteindre 25 %.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Fertilisation

Une trémie frontale pour Mascar

Réseaux commerciaux

Steyr à la reconquête de l’Europe

Travail du sol

Les déchaumeurs Maschio-Gaspardo Ufo plus pénétrants

Pulvérisation

Suspension intégrale pour le pulvé traîné Kubota XTS4

Index Cema

Mieux qu’au printemps

Élevage

Kuhn Aura : l’alimentation automatique revisitée

SSV

Le Polaris Ranger porte plusieurs robes

Salon

Innov'Space 2020 : dix matériels qui ont séduit le jury

Pulvérisateur traîné

John Deere coupe les buses une à une en Isobus