Immatriculations de tracteursLes immatriculations à la peine

Les immatriculations à la peine
Le début d'année n'a pas réveillé le rythme des immatriculations de tracteurs. Dans la catégorie des modèles standards, il s'effondre de 34,38 % avec 1 548 unités comptabilisées en janvier et en février. Le recul est d'autant plus marqué que le début de l'année dernière avait été dopé par les effets de la loi Macron. Dans les catégories spécialisées la situation est à peine moins catastrophique. Leurs immatriculations baissent de 18,29 % avec 421 unités sur la même période. Janvier à février 2017 : 1548 tracteurs standards (-34,38 %)
Cumul des immatriculations de tracteurs standards (source Sedima-Axema)
Janvier à février 2017 : 421 tracteurs standards (-18,29 %)
Cumul des immatriculations de tracteurs vignes et vergers (source Sedima-Axema).

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Tracteur d'occasion

Peu de points à surveiller sur les John Deere série 6R

Pommes de terre

La fraise Dewulf SC300 renforcée

Manutention

Un minipelle à zéro déport de 2,3 t pour Yanmar

Travail du sol

Horsch confirme sa vision de l'agriculture hybride

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : les mesures (partie 3)

Entreprises de travaux agricoles

Les prestations complètes en plein boom

Essai tracteur

Essai Massey Ferguson 7719S, tout d'un grand

Presse à chambre variable

Des balles rondes atteignant 140 kg/m3 chez Kuhn

Fiscalité du GNR

Tensions en vue sur les chantiers