Immatriculations de tracteursLes immatriculations à la peine

Les immatriculations à la peine
Le début d'année n'a pas réveillé le rythme des immatriculations de tracteurs. Dans la catégorie des modèles standards, il s'effondre de 34,38 % avec 1 548 unités comptabilisées en janvier et en février. Le recul est d'autant plus marqué que le début de l'année dernière avait été dopé par les effets de la loi Macron. Dans les catégories spécialisées la situation est à peine moins catastrophique. Leurs immatriculations baissent de 18,29 % avec 421 unités sur la même période. Janvier à février 2017 : 1548 tracteurs standards (-34,38 %)
Cumul des immatriculations de tracteurs standards (source Sedima-Axema)
Janvier à février 2017 : 421 tracteurs standards (-18,29 %)
Cumul des immatriculations de tracteurs vignes et vergers (source Sedima-Axema).

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Utilitaire

John Deere Gator XUV, le confort grimpe

Semoir

Un semoir Sulky épuré

Epandeurs d'engrais

Le Kubota DSXLW épand les engrais plus vite

Premier trimestre d’exercice

CNH Industrial au ralenti

Semis

Une double dent Dale Drills pour semer en direct

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement

Récolte

La coupe flexible de Geringhoff ne manque pas d’air

Fenaison

Un groupe de fauche de 9 m pour McHale

Semis

L'Alpego Jet M consomme moins et s'utilise mieux