Immatriculations de tracteursLes immatriculations à la peine

Les immatriculations à la peine
Le début d'année n'a pas réveillé le rythme des immatriculations de tracteurs. Dans la catégorie des modèles standards, il s'effondre de 34,38 % avec 1 548 unités comptabilisées en janvier et en février. Le recul est d'autant plus marqué que le début de l'année dernière avait été dopé par les effets de la loi Macron. Dans les catégories spécialisées la situation est à peine moins catastrophique. Leurs immatriculations baissent de 18,29 % avec 421 unités sur la même période. Janvier à février 2017 : 1548 tracteurs standards (-34,38 %)
Cumul des immatriculations de tracteurs standards (source Sedima-Axema)
Janvier à février 2017 : 421 tracteurs standards (-18,29 %)
Cumul des immatriculations de tracteurs vignes et vergers (source Sedima-Axema).

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Immatriculations premier semestre 2022
Foires et salon

Le Space a retrouvé son public

Immatriculations de tracteurs

Le marché accuse les difficultés de livraison

Immatriculations 2021-2022
Marketing

Grégoire Besson de retour sur les salons

Parts de marché
Parts de marché
Parts de marché 2021