Immatriculations de tracteurs Immatriculations encore très faibles en avril

Immatriculations encore très faibles en avril
Avril n'a pas sonné la reprise des immatriculations de tracteurs standards. Selon les données collectées par l'Axema, 1 545 unités ont été enregistrées sur le mois soit 37,14 % de moins qu'une année auparavant. Il est vrai que la période avait été dopée par l'effet d'aubaine de la loi Macron. Le cumul depuis janvier se monte à 3 445 immatriculations soit un recul de 31,22 %.  Les départements échappant à cette grande morosité sont plutôt rares. En cumul depuis le début d'année, certains affichent des baisses dépassant les 60 % (Meuse, Indre-et-Loire, Gard). Seuls trois départements résistent. L'Ardèche progresse de 83,33 % avec 33 tracteurs immatriculés depuis le début de l'année, l'Ariège gagne 15,79 % (22 immatriculations) et les Vosges 7,84 % (55 unités). Janvier à avril 2017 : 4 996 tracteurs standards (- 31,22 %)   
Cumul des immatriculations standards (données Axema)
  Janvier à avril 2017 : 968 tracteurs vignes et vergers (- 28,4 %)   
cumul des immatriculations de tracteurs vignes et vergers (source Axema).
 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Séchage du foin

Le séchoir de balles Clim.Air.50 carbure au bois

Remorque autochargeuse

Belair : une "Selection" à 3 distributions

Agritechnica 2019 - Pulvérisation

Des Kuhn Deltis de 1 000 et 1 500 L

Presse à balles rondes

La V6 met le turbo chez McHale

Enquête Axema

Un premier semestre en croissance de 15 %

Manutention

Manitou ouvre un nouveau « Training Center »

Tracteur

Un modèle supplémentaire pour la gamme Fendt 300 Vario

Agritechnica 2019 - Travail du sol

Le rouleau Horsch Cultro fait place nette dans les chaumes

Composants hydrauliques

Un nouveau patron pour le groupe Poclain