Immatriculations de tracteurs Immatriculations encore très faibles en avril

Immatriculations encore très faibles en avril
Avril n'a pas sonné la reprise des immatriculations de tracteurs standards. Selon les données collectées par l'Axema, 1 545 unités ont été enregistrées sur le mois soit 37,14 % de moins qu'une année auparavant. Il est vrai que la période avait été dopée par l'effet d'aubaine de la loi Macron. Le cumul depuis janvier se monte à 3 445 immatriculations soit un recul de 31,22 %.  Les départements échappant à cette grande morosité sont plutôt rares. En cumul depuis le début d'année, certains affichent des baisses dépassant les 60 % (Meuse, Indre-et-Loire, Gard). Seuls trois départements résistent. L'Ardèche progresse de 83,33 % avec 33 tracteurs immatriculés depuis le début de l'année, l'Ariège gagne 15,79 % (22 immatriculations) et les Vosges 7,84 % (55 unités). Janvier à avril 2017 : 4 996 tracteurs standards (- 31,22 %)   
Cumul des immatriculations standards (données Axema)
  Janvier à avril 2017 : 968 tracteurs vignes et vergers (- 28,4 %)   
cumul des immatriculations de tracteurs vignes et vergers (source Axema).
 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Irrigation

Agri Solution place l’enrouleur sous haute surveillance

Part de marché

Les outils non animés à disques se portent bien

Elevage

Des autochargeuses Jeulin plus stables

Utilitaire

John Deere Gator XUV, le confort grimpe

Semoir

Un semoir Sulky épuré

Epandeurs d'engrais

Le Kubota DSXLW épand les engrais plus vite

Premier trimestre d’exercice

CNH Industrial au ralenti

Semis

Une double dent Dale Drills pour semer en direct

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement