Immatriculations de tracteurs Immatriculations encore très faibles en avril

Immatriculations encore très faibles en avril
Avril n'a pas sonné la reprise des immatriculations de tracteurs standards. Selon les données collectées par l'Axema, 1 545 unités ont été enregistrées sur le mois soit 37,14 % de moins qu'une année auparavant. Il est vrai que la période avait été dopée par l'effet d'aubaine de la loi Macron. Le cumul depuis janvier se monte à 3 445 immatriculations soit un recul de 31,22 %.  Les départements échappant à cette grande morosité sont plutôt rares. En cumul depuis le début d'année, certains affichent des baisses dépassant les 60 % (Meuse, Indre-et-Loire, Gard). Seuls trois départements résistent. L'Ardèche progresse de 83,33 % avec 33 tracteurs immatriculés depuis le début de l'année, l'Ariège gagne 15,79 % (22 immatriculations) et les Vosges 7,84 % (55 unités). Janvier à avril 2017 : 4 996 tracteurs standards (- 31,22 %)   
Cumul des immatriculations standards (données Axema)
  Janvier à avril 2017 : 968 tracteurs vignes et vergers (- 28,4 %)   
cumul des immatriculations de tracteurs vignes et vergers (source Axema).
 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Fertilisation

Une trémie frontale pour Mascar

Réseaux commerciaux

Steyr à la reconquête de l’Europe

Travail du sol

Les déchaumeurs Maschio-Gaspardo Ufo plus pénétrants

Pulvérisation

Suspension intégrale pour le pulvé traîné Kubota XTS4

Index Cema

Mieux qu’au printemps

Élevage

Kuhn Aura : l’alimentation automatique revisitée

SSV

Le Polaris Ranger porte plusieurs robes

Salon

Innov'Space 2020 : dix matériels qui ont séduit le jury

Pulvérisateur traîné

John Deere coupe les buses une à une en Isobus