Immatriculations de tracteurs Immatriculations encore très faibles en avril

Immatriculations encore très faibles en avril
Avril n'a pas sonné la reprise des immatriculations de tracteurs standards. Selon les données collectées par l'Axema, 1 545 unités ont été enregistrées sur le mois soit 37,14 % de moins qu'une année auparavant. Il est vrai que la période avait été dopée par l'effet d'aubaine de la loi Macron. Le cumul depuis janvier se monte à 3 445 immatriculations soit un recul de 31,22 %.  Les départements échappant à cette grande morosité sont plutôt rares. En cumul depuis le début d'année, certains affichent des baisses dépassant les 60 % (Meuse, Indre-et-Loire, Gard). Seuls trois départements résistent. L'Ardèche progresse de 83,33 % avec 33 tracteurs immatriculés depuis le début de l'année, l'Ariège gagne 15,79 % (22 immatriculations) et les Vosges 7,84 % (55 unités). Janvier à avril 2017 : 4 996 tracteurs standards (- 31,22 %)   
Cumul des immatriculations standards (données Axema)
  Janvier à avril 2017 : 968 tracteurs vignes et vergers (- 28,4 %)   
cumul des immatriculations de tracteurs vignes et vergers (source Axema).
 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pièces d'usure

Industriehof lance une gamme haute résistance

Récolte des fourrages

La Pöttinger HIT 16.18 T fane large

Miniatures

ROS, les miniatures de juin

Magazine

Matériel Agricole n°267, il "arrive"

Publi-rédactionnel

Linux, Nokia puis Valtra… la Finlande a encore de l’avance sur les technologies

Clôture électrique

Les électrificateurs Patura gagnent en performance

Semis et travail du sol

Horsch reconstruit son réseau belge

Tracteur

John Deere 6M : la variation continue sur l'accoudoir

Transport

Une benne TP Krampe plus résistante