Marchés du machinismeLa France résiste à la reprise

La France résiste à la reprise
La France semble être le seul pays à ne pas vouloir obéir à la faible tendance à la reprise observée un peu partout en Europe. Le baromètre du marché des tracteurs réalisé par le Cema, l'association européenne des constructeurs, constate, en effet, sur le premier trimestre 2017, une demande en amélioration de 5,7 % en Allemagne, de 13,8 % en Italie, de 22,3 % en Espagne, de 26,4 % au Royaume-Uni et de 4,9 % en Belgique. En revanche, la France plombe l'ambiance en plongeant de 25,9 %, par rapport à un premier trimestre 2016, artificiellement dopé par la loi Macron. Compte tenu de l'importance de notre pays dans le marché  européen, l'indicateur consolidé indique une légère baisse de 1,3 %. La demande semble particulièrement faible sur le cœur de marché, dans  des puissances allant de 50 à 150 ch. Pour les catégories inférieures et supérieures, en revanche, elle s'apprécie.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Chariot télescopique

Manitou lance le MLT420-60 H, un télescopique de poche

Utilitaire

Ergonomie de conduite pour le SSV Yamaha Volwerine

Semoir

Le monograine Precea d'Amazone polyvalent et précis

Matériels agricoles d'occasion

Advitam et Troostwijk mettent leurs occasions aux enchères

Pneumatiques

Un pneu polyvalent haut de gamme chez Bridgestone

Agritechnica 2019

Palmarès des médailles

Moissonneuse-batteuse

Une application New Holland pour votre moissonneuse-batteuse

Tracteur

Une nouvelle mouture du Kubota M7

Semis

Deux opérations en une avec le combiné de semis Kverneland e-drill