Marchés du machinismeLa France résiste à la reprise

La France résiste à la reprise
La France semble être le seul pays à ne pas vouloir obéir à la faible tendance à la reprise observée un peu partout en Europe. Le baromètre du marché des tracteurs réalisé par le Cema, l'association européenne des constructeurs, constate, en effet, sur le premier trimestre 2017, une demande en amélioration de 5,7 % en Allemagne, de 13,8 % en Italie, de 22,3 % en Espagne, de 26,4 % au Royaume-Uni et de 4,9 % en Belgique. En revanche, la France plombe l'ambiance en plongeant de 25,9 %, par rapport à un premier trimestre 2016, artificiellement dopé par la loi Macron. Compte tenu de l'importance de notre pays dans le marché  européen, l'indicateur consolidé indique une légère baisse de 1,3 %. La demande semble particulièrement faible sur le cœur de marché, dans  des puissances allant de 50 à 150 ch. Pour les catégories inférieures et supérieures, en revanche, elle s'apprécie.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Travail superficiel

Le canadien porté se replie chez Quivogne

Tracteur

Case IH : ne m’appelez plus jamais Versum !

Agenda

1 293 entreprises inscrites au Space

Tractoriste

Valtra franchit le cap du Stage V

Landini

Le Rex fait sa tournée mondiale

Equipement

Ag Leader contrôle la population

Essai utilitaire

Citroën Berlingo, la technologie utile

Travail du sol

Le décompacteur Cultiplow d'Agrisem pour les sols durs

Miniatures

ROS, les miniatures de juin