Marchés du machinismeLa France résiste à la reprise

La France résiste à la reprise
La France semble être le seul pays à ne pas vouloir obéir à la faible tendance à la reprise observée un peu partout en Europe. Le baromètre du marché des tracteurs réalisé par le Cema, l'association européenne des constructeurs, constate, en effet, sur le premier trimestre 2017, une demande en amélioration de 5,7 % en Allemagne, de 13,8 % en Italie, de 22,3 % en Espagne, de 26,4 % au Royaume-Uni et de 4,9 % en Belgique. En revanche, la France plombe l'ambiance en plongeant de 25,9 %, par rapport à un premier trimestre 2016, artificiellement dopé par la loi Macron. Compte tenu de l'importance de notre pays dans le marché  européen, l'indicateur consolidé indique une légère baisse de 1,3 %. La demande semble particulièrement faible sur le cœur de marché, dans  des puissances allant de 50 à 150 ch. Pour les catégories inférieures et supérieures, en revanche, elle s'apprécie.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

visite d'usine

L'usine Keenan exporte vers 25 pays

Salons internationaux

L’Eima fera le plein

Tracteur

Vidéo : Essai du Fendt 942 Vario

Pneumatique

Les pneumatiques Vredestein Traxion 65 moins bruyants

Pièces et équipements

Un gyrophare Hella compact

Ecimeuse

Un partenariat entre Bouillé et Zürn

Tracteur

Plus de confort pour le Case IH Quantum

Manutention

Elisabeth Ausimour à la tête des télescopiques Manitou

Manutention

L'E-Worker électrise la manutention de Merlo