Marchés du machinismeLa France résiste à la reprise

La France résiste à la reprise
La France semble être le seul pays à ne pas vouloir obéir à la faible tendance à la reprise observée un peu partout en Europe. Le baromètre du marché des tracteurs réalisé par le Cema, l'association européenne des constructeurs, constate, en effet, sur le premier trimestre 2017, une demande en amélioration de 5,7 % en Allemagne, de 13,8 % en Italie, de 22,3 % en Espagne, de 26,4 % au Royaume-Uni et de 4,9 % en Belgique. En revanche, la France plombe l'ambiance en plongeant de 25,9 %, par rapport à un premier trimestre 2016, artificiellement dopé par la loi Macron. Compte tenu de l'importance de notre pays dans le marché  européen, l'indicateur consolidé indique une légère baisse de 1,3 %. La demande semble particulièrement faible sur le cœur de marché, dans  des puissances allant de 50 à 150 ch. Pour les catégories inférieures et supérieures, en revanche, elle s'apprécie.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Suivi de tâches

Aptimiz : L’Aptitrack mesure le temps de travail

Semis

Alpego : Une trémie additionnelle équipée Isobus

Faucheuses-débrousailleuses

Maneko met des pièces sur la toile

Immatriculations de tracteurs

Le dynamisme se maintient

Devès

Des portes-caissons bien commandés

Bois de chauffage

Un combiné Rabaud pour débuter le débit de bois

Bâtiment d'élevage
Pailleuses

Le Teagle Telehawk ne craindra pas le foin