Exercice 2016-2017Le sucre dynamise Exel Industries

Le sucre dynamise Exel Industries

Exercice 2016-2017

Les augmentations de surfaces betteravières ont fait du bien à Exel Industries. Le groupe d'Épernay se félicite d'un bon chiffre d'affaires de 273,5 M€ pour le  quatrième trimestre de son exercice 2016-2017. Il affiche une croissance de 43,8 %  due en grande partie à l'embellie de l'activité arrachage de betteraves. Sur la période, cette dernière a enregistré 115,9 M€ de chiffre d'affaires, soit autant que sur l'ensemble de son exercice précédent. Les équipes des sites de fabrication ont eu fort à faire pour honorer un chiffre d'affaires record. Leurs collègues de la pulvérisation ont également été bien occupés. Cette division affiche une croissance de 19,8 % sur le quatrième trimestre pour un chiffre d'affaires de 78,5 M€. Le dynamisme de certains pays du nord et de l'est de l'Europe (Royaume-Uni, Pays-Bas, Autriche, Pologne et Pays Baltes) ainsi que des États-Unis ou de  l'Australie est parvenu à compenser la forte baisse enregistrée en France durant les trois premiers trimestres.  Le groupe Exel a profité de la période pour relancer ET Works, le fabricant américain des pulvérisateurs Apache. « ET Works, acquis en janvier 2016, a renoué avec la croissance après avoir vendu les stocks de son réseau de distribution et capitalisé sur les synergies produits et savoir-faire avec les autres sociétés du groupe », explique Guerric Ballu, le d.g. d'Exel Industries. En tout, le groupe annonce un chiffre d'affaires de 874,2 M€ (+13,4 %) sur son exercice.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pièces d'usure

Industriehof lance une gamme haute résistance

Récolte des fourrages

La Pöttinger HIT 16.18 T fane large

Miniatures

ROS, les miniatures de juin

Magazine

Matériel Agricole n°267, il "arrive"

Publi-rédactionnel

Linux, Nokia puis Valtra… la Finlande a encore de l’avance sur les technologies

Clôture électrique

Les électrificateurs Patura gagnent en performance

Semis et travail du sol

Horsch reconstruit son réseau belge

Tracteur

John Deere 6M : la variation continue sur l'accoudoir

Transport

Une benne TP Krampe plus résistante