Exercice 2016-2017Difficile marché français pour Claas

Difficile marché français pour Claas
L'ambiance terne du marché français de 2017 a pesé sur le groupe Claas. Il annonce, pour notre pays, un chiffre d'affaires de 657 M€, en retrait de 13 % pour son exercice se terminant en septembre 2017. Malgré cela le constructeur allemand veut faire bonne figure. Il  estime, en effet, s'être bien battu dans un contexte où le marché des tracteurs a reculé de 23 %, celui des moissonneuses-batteuses a perdu 35 %, celui des ensileuses 3 % et celui des presses à balles rondes 8 %. Il se félicite également d'avoir conservé une place enviable sur plusieurs segments de marché. En ensileuses, moissonneuses-batteuses et presses à balles carrées, il se proclame leader du marché en annonçant des taux de pénétration respectifs de 52 %, 38 % et 33 %. En tracteurs, il serait monté sur la troisième marche du podium avec 11 % de parts de marché. Mais, selon Frédéric Verbitsky, le président de Claas France, les indicateurs de 2018 se montrent favorables. Les marchés des tracteurs et des moissonneuses-batteuses pourraient se reprendre de 10 % et le constructeur pourrait bénéficier de sa nouvelle offre de matériels de manutention fabriqués par Liebherr.  En attendant, les deux usines françaises du groupe ont profité des développements commerciaux internationaux de Claas. Dans l'usine de tracteurs du Mans, la part des produits exportés oscille entre 70 et 75 %. La faiblesse de ses marchés traditionnels a été compensée par des ouvertures en Russie, Ouzbékistan et Turkménistan.  Pour s'adapter à un catalogue de tracteurs de plus en plus diversifiés, le site poursuit ses travaux de modernisation. Après la mise en place de racks mobiles d'approvisionnement en composants pour chaque tracteur et d'assistants informatiques de montage, la ligne de fabrication va être pourvue de véhicules guidés automatisés.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Entreprises de travaux agricoles

Les prestations complètes en plein boom

Essai tracteur

Essai Massey Ferguson 7719S, tout d'un grand

Presse à chambre variable

Des balles rondes atteignant 140 kg/m3 chez Kuhn

Fiscalité du GNR

Tensions en vue sur les chantiers

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : le point technique (partie 2)

Pneumatiques agricoles

Continental en première monte chez John Deere

Entretien du paysage

L'épareuse Ferri TP 510 remplace la TP 51

Remorques agricoles

Fliegl reprend Brochard

Entretien du paysage

Une portée de 16 m pour le broyeur automoteur Athena d'Energreen