Résultats 1er trimestreJohn Deere sous la pression fiscale

John Deere sous la pression fiscale
L'entrée en vigueur d'une réforme fiscale aux États-Unis a durement impacté les profits de John Deere. Le groupe américain a du inscrire à son bilan une charge exceptionnelle de 715,6 millions de dollars prenant en compte la baisse  du taux de l'impôt sur les sociétés passant de 35 à 21 % mais aussi d'une nouvelle taxe sur le rapatriement de gains réalisés en dehors des États-Unis et qui, jusque-là, n'étaient pas imposés. Le résultat est une perte de 535 M$ pour le premier trimestre d'exercice. Mais Samuel R. Allen le P.-d.g. du groupe ne se montre pas rancunier envers l'administration de son pays. « Bien que le revenu net du trimestre et de l'année entière soit affecté par l'augmentation des coûts des taxes provoquée par la réforme fiscale, nous pensons que cette modification aboutira dans le futur à une réduction générale des  impôts de la société  », estime-t-il. Il a, a par ailleurs toutes les raisons de se réjouir de l'augmentation du chiffre d'affaires sur la période. L'intégration des activités du groupe Wirtgen, acquis en décembre, a ajouté 5 % à son montant. Les ventes de machines agricoles ont gagné 18 % grâce à des livraisons en augmentation et les effets positifs des cours de change. Pour le reste de l'année, le groupe américain espère voir ses ventes augmenter de 15 %. Celles des machines agricoles pourraient  gagner 10 % en Amérique du Nord et 5 % dans l'Union Européenne. 1er trimestre d'exercice   Ventes : 6,9 Md$ (+23 %) Dont machines agricoles : 4,2 Md$ (+ 18 %) Dont construction et forêt : 1,73 Md$ (+ 57 %) Pertes : 535 M$ (- 734 M$)

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Réseaux Fendt

Une journée pour connaitre le métier

Tracteur

Vidéo : Essai du Fendt 942 Vario

Pneumatique

Les pneumatiques Vredestein Traxion 65 moins bruyants

Pièces et équipements

Un gyrophare Hella compact

Ecimeuse

Un partenariat entre Bouillé et Zürn

Tracteur

Plus de confort pour le Case IH Quantum

Manutention

Elisabeth Ausimour à la tête des télescopiques Manitou

Manutention

L'E-Worker électrise la manutention de Merlo

Elevage

Dussau Distribution facilite la mise aux normes du paillage