ImmatriculationsL'Italie termine l'année sur les chapeaux de roues

L'Italie termine l'année sur les chapeaux de roues
L'effet de l'application de la réglementation Mother Regulation a, comme en France, eu un effet sur les volumes des immatriculations de tracteurs en fin d'année en Italie. Les statistiques élaborées par le ministère des transports italiens font apparaitre pour l'année 2017 un bond de 23,8 % par rapport à 2016 et un volume total de 22 705 unités. Déjà, sur le premier semestre une progression de 9,7 % soutenue par des subventions à la mécanisation accordées par le programme national de développement  permettait au pays de rompre la tendance à la baisse qu'il avait connu les années précédentes. Les immatriculations des autres catégories de véhicules agricoles progressent  également. Les transporteurs gagnent 24,4 % avec 963 unités. Les moissonneuses-batteuses progressent de 2 % avec 350 machines et les remorques reprennent 1,4 % avec  9 377 immatriculations. Les régions ayant connus les plus fortes  progressions sont l'Emilie Romagne (+62,6 % avec 2 945 machines) et le Frioul-Vénétie-Julienne (+69,5 % avec 863 unités).

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pièces d'usure

Industriehof lance une gamme haute résistance

Récolte des fourrages

La Pöttinger HIT 16.18 T fane large

Miniatures

ROS, les miniatures de juin

Magazine

Matériel Agricole n°267, il "arrive"

Publi-rédactionnel

Linux, Nokia puis Valtra… la Finlande a encore de l’avance sur les technologies

Clôture électrique

Les électrificateurs Patura gagnent en performance

Semis et travail du sol

Horsch reconstruit son réseau belge

Tracteur

John Deere 6M : la variation continue sur l'accoudoir

Transport

Une benne TP Krampe plus résistante