Immatriculations de tracteursÇa commence très mal

Ça commence très mal
Le chiffre des immatriculations du mois de janvier est le plus exécrable de ces dernières années. 655 unités ont été enregistrées durant la période soit un quart en moins qu'en 2017. La chute touche toutes les catégories de tracteurs. Les vignes et vergers chutent de 47,85 %, passant de 163 unités à 85 et les modèles standards perdent 19,05 %, allant de 677 tracteurs à 548. Certainement, faut-il voir dans ces statistiques sévères  un nouvel effet secondaire de la « Mother Regulation ». Les stocks de tracteurs conformes aux anciennes normes et immatriculés en urgence durant le mois de décembre sont progressivement livrés. Après avoir artificiellement gonflé les chiffres de la fin d'année, ils dépriment ceux de la nouvelle année.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Autochargeuse

Fendt : Une autochargeuse Tigo VR dotée de l'Isobus TIM

Suivi de tâches
Semis
Faucheuses-débrousailleuses

Maneko met des pièces sur la toile

Manutention
Immatriculations de tracteurs

Le dynamisme se maintient

Devès

Des portes-caissons bien commandés

Bois de chauffage

Un combiné Rabaud pour débuter le débit de bois

Bâtiment d'élevage