Commerce international Très bonne année en Allemagne

Très bonne année en Allemagne

L'industrie allemande du machinisme agricole a réalisé un chiffre d'affaires particulièrement appréciable en 2017. Selon le VDMA, le syndicat local des constructeurs de machines, son montant de 7,9 Md€ en fait le deuxième plus élevé jamais enregistré. « Le prix du lait, agréablement haut, dépassant dans certains cas les 40 centimes le kilogramme a représenté le principal facteur de développement des investissements agricoles », estime Bernd Scherrer, le directeur général du VDMA. « Après trois années de récession rampante, nous ressentons les effets d'une vigoureuse reprise de la demande. Les agriculteurs européens, en particulier dans les régions où les élevages laitiers dominent, bénéficient d'une situation financière considérablement améliorée. En moyenne, selon les premières estimations d'Eurostat, le service européen des statistiques, les revenus ont augmenté de 8% en Europe ». La très forte demande, en Russie et en Ukraine, a, très certainement, dû également jouer un rôle dans les bons chiffres de l'industrie allemande du machinisme. En 2017, les exportations vers ces deux pays ont progressé de 30%, atteignant 500 M€. Pour 2008, le VDMA, pense que son chiffre d'affaires pourrait atteindre les 8 Md€.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pulvérisation

Suspension intégrale pour le pulvé traîné Kubota XTS4

Index Cema

Mieux qu’au printemps

Élevage

Kuhn Aura : l’alimentation automatique revisitée

SSV

Le Polaris Ranger porte plusieurs robes

Salon

Innov'Space 2020 : dix matériels qui ont séduit le jury

Pulvérisateur traîné

John Deere coupe les buses une à une en Isobus

Travail du sol

Kverneland : les charrues Varilarge revisitées

Travail du sol

Pöttinger : un Terria pour chaque utilisation

Bilan 2019

Les machines forestières sortent de l'ornière