Immatriculations de tracteurs Lendemains de fête difficiles

Lendemains de fête difficiles

Les immatriculations de tracteurs de février continuent à pâtir du contrecoup de la flambée observée en décembre suite à l'entrée en vigueur de la "Mother Regulation". Sur le mois, les tracteurs standard marquent un recul de 3,31 % avec 875 unités. En cumul depuis janvier, le chiffre atteint 1 394 tracteurs soit 10,18 % en moins. En vigne et vergers, la chute est encore plus prononcée. Seulement 139 modèles ont été immatriculés sur la période soit 25 % en moins. En tout depuis janvier 2018, 1 680 tracteurs ont été enregistrés toutes catégories confondues. Le volume est le plus mauvais des dernières années. Il est inférieur de 15,49 % à celui de 2017.

Janvier à février 2018 : 1 680 tracteurs standards (10,18 %)
Cumul des immatriculations de tracteurs standards (source Axema)

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pulvérisation

Suspension intégrale pour le pulvé traîné Kubota XTS4

Index Cema

Mieux qu’au printemps

Élevage

Kuhn Aura : l’alimentation automatique revisitée

SSV

Le Polaris Ranger porte plusieurs robes

Salon

Innov'Space 2020 : dix matériels qui ont séduit le jury

Pulvérisateur traîné

John Deere coupe les buses une à une en Isobus

Travail du sol

Kverneland : les charrues Varilarge revisitées

Travail du sol

Pöttinger : un Terria pour chaque utilisation

Bilan 2019

Les machines forestières sortent de l'ornière