ConjonctureDes tracteurs trop chers

Des tracteurs trop chers

Les distributeurs de machines agricoles s'inquiètent que la continuelle augmentation des prix des tracteurs finissent par ne plus être comprise par leur clientèle. Alors que, selon les statistiques de l'Insee, les prix à la consommation ont enduré une inflation de 1,9 % sur les 10 premiers mois de 2018, les tracteurs ont bondi de 4,5 % et les machines agricoles ont progressé de 2,9 %. Le Sedima, leur syndicat, trouve cette hausse d'autant plus incompréhensible qu'aucune évolution de norme de moteur n'a été enregistrée durant la période. Les concessionnaires craignent que leur montant dépasse sous peu la limite d'acceptabilité des agriculteurs. Si les constructeurs avancent comme éléments d'explication la sophistication croissante de leurs engins ou leur conformité avec les normes environnementale, ils évoquent également des surcoûts de fabrication liés, ces derniers temps, à des difficultés conjoncturelles d'approvisionnement en composants. En tout cas, ils se félicitent que leurs prix restent acceptés par le marché.   

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Semoir

Un interrang supplémentaire pour l'U-Drill de Kverneland

Semoir direct

Le semoir Simtech aux boudins en élastomère

Arracheuse intégrale à betteraves

Les heures n’effraient pas la Ropa EuroTiger V8-4

Pulvérisation

Basf transfère les bidons en sécurité

Utilitaire

Un SSV à pris attractif chez Can-Am

Pommes de terre

Un système anti-érosion chez AVR

Broyeur à axe vertical

Un gyrobroyeur rigide Quivogne de 3,50 m

Pommes de terre

Réglage d'une arracheuse à pommes de terre

Station météo

Weenat aide les irrigants