ConjonctureDes tracteurs trop chers

Des tracteurs trop chers

Les distributeurs de machines agricoles s'inquiètent que la continuelle augmentation des prix des tracteurs finissent par ne plus être comprise par leur clientèle. Alors que, selon les statistiques de l'Insee, les prix à la consommation ont enduré une inflation de 1,9 % sur les 10 premiers mois de 2018, les tracteurs ont bondi de 4,5 % et les machines agricoles ont progressé de 2,9 %. Le Sedima, leur syndicat, trouve cette hausse d'autant plus incompréhensible qu'aucune évolution de norme de moteur n'a été enregistrée durant la période. Les concessionnaires craignent que leur montant dépasse sous peu la limite d'acceptabilité des agriculteurs. Si les constructeurs avancent comme éléments d'explication la sophistication croissante de leurs engins ou leur conformité avec les normes environnementale, ils évoquent également des surcoûts de fabrication liés, ces derniers temps, à des difficultés conjoncturelles d'approvisionnement en composants. En tout cas, ils se félicitent que leurs prix restent acceptés par le marché.   

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pièces d'usure

Industriehof lance une gamme haute résistance

Récolte des fourrages

La Pöttinger HIT 16.18 T fane large

Miniatures

ROS, les miniatures de juin

Magazine

Matériel Agricole n°267, il "arrive"

Publi-rédactionnel

Linux, Nokia puis Valtra… la Finlande a encore de l’avance sur les technologies

Clôture électrique

Les électrificateurs Patura gagnent en performance

Semis et travail du sol

Horsch reconstruit son réseau belge

Tracteur

John Deere 6M : la variation continue sur l'accoudoir

Transport

Une benne TP Krampe plus résistante