ConjonctureDes tracteurs trop chers

Des tracteurs trop chers

Les distributeurs de machines agricoles s'inquiètent que la continuelle augmentation des prix des tracteurs finissent par ne plus être comprise par leur clientèle. Alors que, selon les statistiques de l'Insee, les prix à la consommation ont enduré une inflation de 1,9 % sur les 10 premiers mois de 2018, les tracteurs ont bondi de 4,5 % et les machines agricoles ont progressé de 2,9 %. Le Sedima, leur syndicat, trouve cette hausse d'autant plus incompréhensible qu'aucune évolution de norme de moteur n'a été enregistrée durant la période. Les concessionnaires craignent que leur montant dépasse sous peu la limite d'acceptabilité des agriculteurs. Si les constructeurs avancent comme éléments d'explication la sophistication croissante de leurs engins ou leur conformité avec les normes environnementale, ils évoquent également des surcoûts de fabrication liés, ces derniers temps, à des difficultés conjoncturelles d'approvisionnement en composants. En tout cas, ils se félicitent que leurs prix restent acceptés par le marché.   

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Tracteur

Le Fendt 1100 Vario MT reçoit un moteur MAN

Fertilisation

Une trémie frontale pour Mascar

Réseaux commerciaux

Steyr à la reconquête de l’Europe

Travail du sol

Les déchaumeurs Maschio-Gaspardo Ufo plus pénétrants

Pulvérisation

Suspension intégrale pour le pulvé traîné Kubota XTS4

Index Cema

Mieux qu’au printemps

Élevage

Kuhn Aura : l’alimentation automatique revisitée

SSV

Le Polaris Ranger porte plusieurs robes

Salon

Innov'Space 2020 : dix matériels qui ont séduit le jury