Machinisme agricoleLe chiffre d'affaires des industriels progresse de 6 %

Le chiffre d'affaires des industriels progresse de 6 %

Les industriels de l'agroéquipement renouent avec la reprise économique, selon l'enquête annuelle de conjoncture du secteur réalisée par l'Axema. En effet, le chiffre d'affaires des entreprises de la filière augmente de 6 % au 1er semestre de 2018. Plus de la moitié des dirigeants a vécu la reprise, avec une croissance supérieure sur les marchés export que dans l'Hexagone. Les matériels d'élevage et de transport puis, dans une moindre mesure, ceux d'irrigation, de fenaison et les tracteurs profitent plus de cette embellie que les matériels de viti-vinification, de semis, de plantation et de travail du sol. En termes de perspectives, les responsables se montrent optimistes puisqu'ils sont 57 % à envisager une croissance du chiffre d'affaires pour le second semestre de 2018 comparativement à 2017, contre 47 % à la même époque l'année dernière. 2/3 d'entre eux sont même positifs à plus long terme en estimant une hausse de de plus de 3 % de leur chiffre d'affaires au 1er semestre 2019. En 2017, la marge des entreprises de l'agroéquipement se redresse pour atteindre 23 %. Elle reste très éloignée de celle du secteur industriel en général, atteignant 38 %. Les industriels, notamment ceux dont le chiffre d'affaires est en-deçà de 50 M€, formulent leur inquiétude à ce sujet. L'augmentation du prix des matières premières, notamment celui de l'acier progressant de 11 % en un an, pénalise le plus cette marge. La filière recrute (+ 2,1 % en 2018 et + 2,3 % en 2019) et maintient même ses effectifs pendant les crises au détriment des marges. 92 % des entreprises annoncent des difficultés de recrutement. La filière emploie près de 22 000 salariés dont environ 16 000 personnes affectées à la production. La pénurie de main d'œuvre industrielle en Europe pénalise les cadences de fabrication. Elles sont jugées insuffisante pour 1/3 des dirigeants des sociétés. Les délais de livraison, pour leur part, s'allongent en moyenne de trois semaines.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Elevage

Holm & Laue : un chariot à lait XXL

Elevage

Förster Technik : Coup double pour le CalfRail Duo

Immatriculations de tracteurs

Fendt au sommet en Allemagne

Préparation du sol

Alpego : un coup de fraise rotative Poker

Essai tracteur
Semis
Marchés internationaux

L’Italie s’en sort mieux que prévu

Immatriculation

Seuls les tracteurs standards de 250 à 500 ch progressent

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion