Immatriculations de 2018La pire année

La pire année
Le traditionnel sursaut des immatriculations se produisant tous les ans au mois de décembre n'a pas été suffisant pour permettre au volume de 2018 de dépasser celui de 2017. En tout 24 722 tracteurs ont été immatriculés soit 9,45 % de moins. Dans la répartition, ce sont les modèles spécialisés qui affichent la pire contre-performance avec 2 939 unités enregistrées contre 4 504 l'année précédente. Ces faibles volumes s'expliquent pour une partie par des marchés restés difficiles, pour une autre par la forte anticipation d'immatriculations de décembre 2017. A l'époque un fort volume de modèles non conforme au règlement européen 167/2013 (Mother Regulation) avaient été immatriculés en toute urgence avant la date butoir du 31 décembre. janvier à décembre 2018 : 24 722 tracteurs (-9,45 %)   imatescumul.jpg   janvier à décembre 2018 : 21 123 tracteurs standards (-6,05 %)   immatesstd.jpg   janvier à décembre 2018 : 2939 tracteurs vignes et vergers (-27,5 %)   immatesvv.jpg

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pulvérisation

Matrot Falcon 8500, un faucon de 52 m d’envergure

Manutention

Manitou s’agrandit en Espagne

Enrubanneuse

L'enrubanneuse Elho 1790 Pro emballe automatiquement

Clôture électrique

La clôture électrique plus jamais emmêlée avec Patura Pro

Publirédactionnel

Vidéo : les épandeurs X40+ X50+ Econov passent à l'entraînement hydraulique

Pommes de terre

Agronomic détruit les fanes mécaniquement

Pommes de terre

Ropa récolte de deux manières

Fiscalité

Fin de l’exonération du malus écologique pour les pick-up

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command mieux qu'une CVT?