Immatriculations de 2018La pire année

La pire année
Le traditionnel sursaut des immatriculations se produisant tous les ans au mois de décembre n'a pas été suffisant pour permettre au volume de 2018 de dépasser celui de 2017. En tout 24 722 tracteurs ont été immatriculés soit 9,45 % de moins. Dans la répartition, ce sont les modèles spécialisés qui affichent la pire contre-performance avec 2 939 unités enregistrées contre 4 504 l'année précédente. Ces faibles volumes s'expliquent pour une partie par des marchés restés difficiles, pour une autre par la forte anticipation d'immatriculations de décembre 2017. A l'époque un fort volume de modèles non conforme au règlement européen 167/2013 (Mother Regulation) avaient été immatriculés en toute urgence avant la date butoir du 31 décembre. janvier à décembre 2018 : 24 722 tracteurs (-9,45 %)   imatescumul.jpg   janvier à décembre 2018 : 21 123 tracteurs standards (-6,05 %)   immatesstd.jpg   janvier à décembre 2018 : 2939 tracteurs vignes et vergers (-27,5 %)   immatesvv.jpg

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pièces détachées

Le centre logistique Bepco sort de terre

Tonne à lisier

Un enfouisseur pour le Strip-Till chez Samson

Travail du sol

Des déchaumeurs Kverneland Enduro polyvalents

Premier semestre 2019

Le marché du machinisme progresse de 12,5 %

Miniatures

Weise Toys présente le Fendt 510C Turboshift

Travail du sol

Des équipements supplémentaires sur les outils Razol

Récolte pommes de terre

Dewulf améliore l'effanage sur son arracheuse RA3060

Utilitaire

Plus de grip pour le Quad Yamaha Kodiak 450 EPS

Récolte

La console 4640 sur les série T et W de John Deere